The Outpost #93

Nicou   0   Beyond, Thargoids 13 janvier 2018

Nouvelle édition, votre hebdo : « The Outpost #93 » !

Suivez notre Twitter @RemlokFR et rejoignez le Discord de la communauté Remlok 🙂

 

Sommaire :

Frontier News

Qui sont les Thargoids ?

De l’éthymologie Thar- et -Goid, il s’agit de « Chèvres voleuses du Tibet ». On est fixés, gardez vos crédits à l’abris !

Les Thargoids sont une espèce extra-terrestre découverte pour la toute première fois par Lens Nikon en 2850, sur le système Veliaze. Alors que Lens travaillait sur la terraformation de New Africa, il observa une dégradation de l’environnement progressive et une augmentation du taux d’ammoniaque dans l’atmosphère et dans les sols. Certains étranges vaisseaux, de plus en plus nombreux, passaient en très haute altitude ; C’est ainsi qu’il découvrit une toute autre civilisation et la première flotte Thargoid.

Aujourd’hui renommée Epsilon Indi, c’est ici qu’existe la planète-bug à orbite extrêmement rapide – Mitterand Hollow).

Ces derniers étaient sûrement intéressés par la planète et cherchaient tout comme nous à la terraformer ? Quoi qu’il en soit, la Fédération ne chercha pas ouvertement à communiquer avec ces aliens et envoya en secret un bataillon dans le but d’éliminer discrètement cette menace à leurs intérêts. Les pilotes détruisirent cette flotte alien malgré les tentatives de communications de cette dernière. Les canaux diplomatiques ne reçurent aucune réponse et les Thargoids dont le vaisseau-mère présents fûrent exterminés. Victoire ! Après une violente bataille en face à face, les troupes de la Fédération se retièrent grâce à un saut hyperespace… c’est à ce moment là qu’ils fûrent tous arrachés du WitchSpace (autre nom de l’hyperespace) et sortis au milieu de nulle part, entourés d’une trentaine de vaisseaux-mères Thargoids et une gigantesque flotte de vaisseaux et autres drones Thargons. Seuls deux humains sortirent vivants de cet enfer, terrorisés par leur terrible expérience, mais indemnes.

D’après leurs rapports, les Thargoids maîtrisent parfaitement le saut hyperespace et peuvent y entrer, sortir et même « glisser » auprès d’autres vaisseaux en hyper-espace sans problème. Ils auraient tenté de communiquer avec les humains plusieurs fois, mais sans succès, ces derniers tirant à chaque essai diplomatique, pris de panique et de peur. La guerre fût donc inévitable, et les Thargoids envahirent l’espace humain pendant près de 343 longues années dont 96 années de combats intensifs.

 

La civilisation Thargoid est de type insectoide et pourrait originellement être issus d’une autre dimension parallèle à la nôtre. Ils possèdent un exo-squelette chitineux biologique & mécanique, des jambes à articulations multiples, 2 doigts opposés. De nombreux morceaux de cadavres aliens ont été récupérés pendant la guerre Thargoid et sur les sites abandonnés INRA ; La morphologie de ces restes était de deux catégories distinctes : ceux extraits des épaves de vaisseaux Thargoids et ceux découverts par des explorateurs à partir d’autres sources. Les premiers sont grands, allant du bleu-vert au gris, et suggèrent une masse corporelle allant de 2 à 5 fois la masse d’un humanoïde de 2 mètres. Les autres, décrits en détail dans l’Encyclopédie Giomanst, sont noirs, ont moins d’articulations, et ont une taille similaire à celle d’un humain. Il semble raisonnable de dire qu’il existe plusieurs variantes de Thargoids allant de l’original à des créations ingénieurisées bio-mécaniques. Il se peut aussi qu’en grandissant, les Thargoids changent de variantes représentant ainsi un cycle de vie.

Leur métabolisme est supposé être basé sur l’oxydation/réduction mais un équivalent du cycle de Krebs n’a pas été démontré. En terme de procréation, il existe des femelles adultes nommées « mère de la ruche » capables de pondre une successions de « drones » : des femelles stériles sans capacité reproductrice. Les « drones » Thargons sont produits à partir d’œufs et conduits jusqu’à l’âge adulte par une série d’étapes larvaire similaire aux autres espèces d’insectes du monde connu. Toute reproduction est faite via parthénogenèse et il n’y a aucun signe de l’existence d’un second sexe.

C’est la seule autre espèce intelligente spatiale connue à ce jour et est classée par la Fédération comme « très résistante et refusant la diplomatie ». Qui à raison ? Qui à tort ? La Fédération tenterait-elle de cacher son erreur passée ?

 

 

J’en parlais un peu plus tôt, la Branche de Recherches Navale Intergalactique, ou INRA, a été créée en 2900. Cette dernière s’assure en tant qu’organisation scientifique développant dune douzaine de projets grâce à la coalition Empire et Fédération. Cette dernière reste en place grâce à un mandat tant que les Thargoids sont présents dans l’espace humain. Tests de nouveaux armements afin de repousser les Thargoids, nouvelles technologies, recherche sur les capacités de sauts hyperdrive. De nombreuses expériences fûrent menées sur des spécimens Thargoids vivants dans l’ombre des médias et menèrent à l’élaboration hasardeuse du virus Mycoïd. Cette fabrication est issue à la base d’un jeune scientifique en agrologie qui visait à éradiquer la famine dans le monde, à l’aide de tissus de vaisseaux Thargoids et de champignons. Son projet est allé bien au-delà de ses attentes et a attiré le regard de hauts-gradés militaires supervisant les douze projets scientifiques de l’INRA.

En 3151 et après des millions de crédits versés dans cette recherche Mycoïd, une arme chimique redoutablement efficace contre les Thargoids fût mise au point. C’est le commandant John Jameson qui fût déployé afin de délivrer cette arme contre les aliens à l’aide de missiles dirigés vers un vaisseau-mère Thargoid. Ce dernier devait uniquement désactiver les moteurs Thargoids et se propager au travers de tous leurs vaisseaux, cependant un effet secondaire connu par les hauts-gradés rongea également tous les Thargoids. Horrifié, John tenta de revenir à la base mais un dispositif attaché à son vaisseau par les responsables INRA s’activa : il ne doit pas revenir vivant de sa mission. Son secret doit être enterré, les Thargoids doivent être vaincus, qu’importe le prix. Les Thargoids battirent donc en retraite en 3193, ayant perdu un nombre incommensurable de vies.

Entre autres péripéties, l’Alliance des Systèmes Indépendants fût créée en 3230 avec l’avènement du système Alioth. Ce dernier fût le théâtre d’innombrables batailles entre l’Empire, la Fédération et les Thargoids. Le groupe Argent Amalgamated Aerodynamics est créé par Meredith Argent et Mic Turner. Ils annoncent clairement leur position pour l’Alliance et deviennent le principal chantier naval et constructeur de vaisseaux pour cette nouvelle puissance. Le chantier naval est très connu, il s’agit de New Rossyth. Ce chantier naval est le plus perfectionné de tous et possède les toutes dernières technologies récemment développées. En tête : produire les meilleurs vaisseaux jamais créés.

Selon le Premier ministre de l’Alliance, Edmund Mahon, qui est l’un des rares individus ayant accès aux archives, l’INRA a mené une guerre Xenocide résultant en la destruction totale d’un espèce intelligente. Grâce au co-fondateur de l’Alliance, Meredith Argent, ils déligitiment l’INRA et mettent en avant la fin de son mandat, le départ des Thargoids et leur Xenocide. La Branche de Recherches Navale Intergalactique est obligée à dissolution en 3253. Les événements entourant le premier contact avec les Thargoïds furent pour la plupart supprimés (par Le Club) et oubliés, et par les années 3300, les Thargoïds eux-mêmes étaient généralement considérés comme une fiction… sauf par certains.

Pour l’anecdote, Le Club est un groupe de personnalités influentes qui manipulent le cours du développement de la civilisation humaine depuis des siècles. Ils prétendent agir dans l’intérêt supérieur de l’humanité, en guidant l’espèce dans ses crises afin qu’un maximum d’humains survivent. Cependant, d’innombrables vies sont perdues à cause d’eux, utilisés comme des pions inconscients dans leurs plans impénétrables. Exposer Le Club et leurs connaissances de l’invasion Thargoïds était le dernier acte de Kahina Tijani Loren.

La mystérieuse civilisation des Thargoids prépare donc son retour depuis des dizaines d’années. Est-ce dans le but de se venger ? N’avons-nous pas simplement posé le pied sur leur territoire par nos expansions incontrôlées ? Pourquoi ne détruisent-ils actuellement que certaines installations soutenant l’initiative AEGIS, les vaisseaux de l’Empire et ceux de la Fédération ? Ces derniers repètent plus ou moins le schéma de l’INRA de part ses ambitions et ses développements.

Artefacts, Sondes, Barnacles, Sites Thargoids, Liens, Scouts, Intercepteurs Cyclops, Intercepteurs Basilisks, Intercepteurs Medusas… Nos stations AEGIS se font également détruire par les Medusas dans la nébuleuse des Pléïades. Nous assistons à une escalade entre nos deux espèces. La guerre est désormais déclenchée alors que la Fédération et l’Empire envoient des flottes afin de réduire le nombre de Thargoids dans nos frontières. L’Alliance agit également mais se montre plus réservée, alors qu’elle continue ses recherches et ses développements dans la nébuleuse California, à l’abris des regards… vers où tout celà nous mènera t-il ?

Retour au sommaire

 

Bêta Beyond Chapitre 1 : SOON

Nous connaissons désormais la date de bêta Beyond, chapitre 1 : Jeudi 25 janvier ! Ouverte à tous les joueurs PC et Mac.

Deux livestreams devraient précéder la sortie de la bêta, ce Mardi 16 janvier (20h Paris) et ce Jeudi 18 janvier (20h Paris) afin d’apprécier de plus près la Mise à Jour et poser nos questions aux développeurs. Je couvrirai ces évènements en direct afin de réaliser une traduction française et remonter vos suggestions en anglais sur le canal officiel.

Beyond devrait s’étaler sur l’année 2018 et proposer diverses additions au jeu, de nouveaux contenus, davantage de découvertes sur les mystères de la galaxie et de grandes améliorations du cœur du jeu. Chacune des 4 mises à jour apporteront un nouveau chapitre dans l’histoire du jeu pour la saison Beyond. Nous discutions des détails dans notre dernier Outpost #92.

Les tests bêtas seront comme toujours sujets à nos retours via les forums officiels Elite: Dangerous afin de peaufiner le contenu et le polir pour la communauté.

  • Nouveau vaisseau : Chieftain – Les pilotes Horizons pourront piloter le tout nouveau vaisseau de l’Alliance, le Chieftain ! Créé par Lakon Spaceways, le Chieftain est plus manœuvrable que la plupart des vaisseaux de son envergure et masse, son profil en fait un combattant redoutable et résistant. Il devrait faire la taille d’un Gunship, on ne connait pas encore son équipement. Le Krait quant à lui n’a pas été annoncé pour le chapitre 1.
  • Mécaniques de jeu améliorées – Le chapitre 1 Beyond apportera quelques changements aux mécaniques cœur du jeu comme les modifications apportées aux Ingénieurs, une refonte des récompenses de missions et de grands changements sur la criminalité et la police.
  • Missions d’escadrilles – Partagez la mission d’un commandant allié et obtenez vous aussi une récompense en participant à l’aventure ! Une envie de chasse aux Reines Thargoids ? 😉
  • Données Commerciales revisitées – Vous pourrez désormais accéder aux données commerciales des systèmes précédemment visités, afin de décider plus précisemment du commerce que vous désirez engager.
  • Améliorations visuelles des planètes – Le chapitre 1 inclu également les premières améliorations visuelles apportées aux planètes, la suite de ces améliorations suivra plus tard dans l’année.
  • GalNet Audio – Écoutez les news galactiques, sans décrocher de votre cockpit ! Note : on ne sait toujours pas si cela sera aussi en français.

Retour au sommaire

 

Développeurs et communauté

Un espace dédié à l’écoute des développeurs sur les réseaux sociaux et forums.

~ elite-dangerous-clean-orange-30x30 Récentes communications elite-dangerous-clean-orange-30x30 ~

  • [Frontier] Un tout nouveau Community Manager a rejoint l’équipe communautaire Frontier Developments. Souhaitez la bienvenue à Will Flanagan, woop woop. On attend donc davantage de communication de la part de Frontier dans les semaines à venir. SourceWill Flanagan, Community Manager

~ elite-dangerous-clean-orange-30x30 Communauté elite-dangerous-clean-orange-30x30 ~

Fans d’explorations, j’ai trouvé pour vous l’Enigma Expedition 3304 ! 🙂

Il s’agit d’un simple voyage vers Colonia afin de soutenir le commandant DoveEnigma13 et son combat contre le cancer. Originaire d’Arizona, il se bat contre de multiples tumeurs depuis 3 ans déjà… et malheureusement il ne pense pas atteindre ses 40 ans cette année. Son rêve est de rejoindre Colonia, la où la vie est pleine d’opportunitée dans cette nouvelle région colonisée. L’expédition est partie hier, rattrapez les durant ces 30 jours d’expédition. Tous les détails : Enigma Expedition.

Retour au sommaire

 

Prestige politique et histoire

Le Powerplay, ou la Lutte d’Influence, continue d’opérer en jeu et les puissances s’affrontent sur divers plans militaires, économiques et politiques afin de gagner de nouveaux territoires et d’étendre leurs influences sur le monde humain.

  1. Arissa Lavigny-Duval =
  2. edmund-mahon Edmund Mahon +1
  3. felicia-winters Felicia Winters -1
  4. aisling-duval Aisling Duval =
  5. li-yong-rui Li Yong-Rui +1
  6. zachary-hudson Zachary Hudson -1
  7. zemina-torval Zemina Torval =
  8. pranav-antal Pranav Antal +1
  9. denton-patreus Denton Patreus +2
  10. yuri-grom Yuri Grom -1
  11. archon-delaine Archon Delaine -1

 

 

 

 

Cycle 136. Nous débutons le cycle 137.

 

ed-bandeau-galnet-focus

◘ 11 Janvier – Cela fait maintenant un an que les Thargoids ont ressurgi dans l’espace occupé par l’humanité. Au fil de ces mois, les xénomorphes se sont montrés de plus en plus belliqueux. La violence est ainsi allée crescendo jusqu’à finir en sinistre apothéose avec les attaques de plusieurs spatioports de la nébuleuse des Pléiades. Les intentions des Thargoids ne laissent plus aujourd’hui place au doute et, de fait, la même question se presse sur de nombreuses lèvres : « que faire ? »

Daxton Sung, commentateur politique, ne mâche pas ses mots :

« Alors même que la crise s’aggrave, nos chefs persistent à nous servir les mêmes platitudes éculées. Hudson y va de ses rodomontades guerrières, tandis que Lavigny-Duval débite des banalités qui n’engagent à rien. Mahon exsude la compassion, mais n’agit pas pour autant. Il est évident qu’aucun d’entre eux ne sait quoi faire, si ce n’est inonder Aegis de crédits et prier pour que son programme de développement d’armement se révèle à la hauteur. »

◘ 11 Janvier – L’Empire et la Fédération viennent de surprendre la galaxie en annonçant le lancement d’une opération militaire conjointe visant les unités thargoids qui évoluent dans le système HIP 17692. L’objectif est double. Il s’agit d’une part de réduire le nombre d’appareils Thargoids ennemis présents dans la région, et d’autre part, de passer au crible les sites des attaques xénomorphes dans HIP 17692 afin de secourir un maximum de malheureux en détresse et de récupérer effets personnels et données. La faction Merope Expeditionary Fleet coordonnera le volet militaire de l’initiative, tandis que la faction Pleiades Resource Enterprise sera responsable des opérations de sauvetage. Les commandants prêts à apporter leur aide seront généreusement récompensés.

Le cabinet de l’amiral Denton Patreus a publié un communiqué de presse :

« Dans la nébuleuse des Pléiades, les attaques de spatioport se multiplient. Des milliers de vies ont déjà été perdues. Jusqu’à présent, nous avons été incapables de réagir. C’en est fini. Aujourd’hui, nous reprenons l’initiative. Commandants, voilà votre chance de livrer à nos ennemis un message on ne peut plus clair ! Qu’ils sachent que nous ne céderons pas. Que nous ne romprons pas. Que nous lutterons jusqu’au bout ! »

◘ 12 Janvier –Aegis étoffe son arsenal de technologies anti-thargoids avec la présentation au public du drone de décontamination. Ce nouvel appareil est spécialement conçu pour neutraliser les  dégâts caustiques infligés par les missiles xénomorphes.

Un porte-parole a précisé quelques détails :

« Ce sont leurs propriétés caustiques qui rendent les missiles enzymatiques des Thargoids si redoutables. Les drones de décontamination ont donc pour rôle de supprimer toute trace d’enzymes corrosifs de la coque du vaisseau et de procéder à des réparations limitées. Ce dispositif a été rigoureusement testé en condition réelle, nous sommes convaincus qu’il conférera aux pilotes un avantage défensif non négligeable. »

Le drone de décontamination est disponible à l’achat sur les bases planétaires dotées d’une économie militaire, industrielle, minière, de haute technologie ou de raffinerie.

Galnet News

Organisations des Puissances - Reddit

Retour au sommaire

Évènements communautaires

Il s’agit d’évènements relatant l’histoire actuelle d’Elite: Dangerous. Des combats sont à mener, du commerce à réaliser ainsi que diverses autres actions. À la fin de la période donnée, les joueurs seront récompensés selon leur implication.

◘ Opération de combat sur HR 1185 (Trading)

  • Localisation : The Indra | HR 1185
  • Objectif : Délivrez des Reçus de Primes de Combat (Fédération des pilotes)
  • Récompenses : Crédits
  • Progrès : 2/8
  • Jusqu’au : 18 janvier

 

◘ Opération de sauvetage sur HIP 17692 (Sauvetage)

  • Localisation : Blackmount Orbital | HIP 17692
  • Objectif : Délivrez des Capsules de Survie Occupées, des Boîtes Noires et des Effets Personnels
  • Récompenses : Crédits
  • Progrès : 3/8
  • Jusqu’au : 18 janvier

Retour au sommaire

Au cœur de l’action

N’hésitez pas à nous en envoyer vos plus jolies images et vidéos sur Twitter, Discord ou en commentaires !

Retour au sommaire

Vidéos de la semaine

CaptainSkoomer propose l’épisode 14 de Strange Worlds : Wanderlust

Phoebia présente la 10ème base de l’INRA, Taylor Keep

Deuxième partie du DSN Luxury, par Eikoop !

Jardabar a créé cette magnifique vidéo mettant en scène les sites Thargoids en surface !

Retour au sommaire

 

N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis, et à discuter du contenu de cette semaine !

À propos de Nicou

Gérant du site Remlok-Industries.fr ||
Gestion de communautés, analyses, traductions, réseaux sociaux et bases de connaissances.