Guide du Pirate

This post is also available in: English (Anglais)

Un rôle peu répandu par incompréhension, découvrons ensemble Elite: Dangerous : le Pirate. Yarrr boucanier, condonne moi 10 unitess de Like pis 5 commentaires morbleu ! Et j’te laisse la vie sauve gredin. Non ? À l’abordage !

Autres guides : Commerçant | Combattant | Mineur | Explorateur || Passagers

 

Liens rapides :

 

Le rôle du pirate

La piraterie est sans doute l’activité la moins rentable d’Elite Dangerous. Elle est par sans doute la plus role-play et celle qui demande le plus d’organisation et de cohérence, que cela soit en groupe ou en solo.

Tout d’abord, notez que les astuces qui suivront sont un moyen de faire, il en existe d’autres.

En tant que pirate, votre but sera de récupérer un maximum de cargo sur des transporteurs aussi rapidement que possible et en un minimum de temps ! Le pirate est, au contraire de ce qu’il paraît, un joueur respectant un code strict et des règles d’approches très précises. Analysez vos cibles et volez leurs précieux biens… pour le fun, votre réputation, et l’argent !

Qu’est ce qui qualifie un bon pirate ?

  1. Un vaisseau très rapide.
  2. Un armement « frappe alpha » déclenchant un maximum de dégâts par tir afin d’effrayer la cible et la faire plier à vos envies.
  3. Un bon équipement : Drones perce-soutes, scanner de manifeste (cargo), d’excellents réacteurs, du cargo.
  4. Une connaissance des sous-modules, du code pirate ainsi que des regroupements de joueurs
  5. YARR !

 

Les vaisseaux et modules

Tous les vaisseaux peuvent pirater, oui… mais certains sont plus avantagés que d’autres. Voyons ce qu’offre Elite: Dangerous de mieux pour être un pirate terrifiant et efficace.

Les vaisseaux ci-dessous sont classés du moins cher au plus cher. Chacun des liens vous mènera sur la construction du vaisseau qui me semble la plus appropriée pour explorer.

  • Cobra MkIII – 7M 570k 990 crédits (peinture)
    • Notes : Ce vaisseau extrêmement rapide a tout ce qu’il faut pour remplir le rôle de pirate. Les laser à impulsions et le multi-canon servent à effrayer la cible tandis que le canon s’avèrera une arme redoutable pour détruire les réacteurs d’un ennemi qui s’enfuit, son générateur, ou bien sa trappe de fret. Il faudra récupérer les commodités à la main.
  • Asp Explorer – 24M 825k 300 crédits (peinture)
    • Notes : Une version améliorée du pirate Cobra MkIII, l’AspX possède 6 armes : de quoi faire plier vos cibles à vos ordres sous peine de destruction. Vous avez aussi accès à l’agréable collecteur et de meilleurs éléments améliorant la vie de pirate.
  • Federal Dropship – 56M 166k 830 crédits (peinture)

    • Notes : Pour 96 unités de cargo, le Dropship est le pont parfait entre un AspX et un Python/Clipper. Vous disposez de 4 armes moyennes contre les boucliers ennemis grâce à la pénétration des laser à impulsions mais aussi leurs sous-modules, ainsi qu’un canon large pour la précision et les larges dégâts aux sous-modules ennemis sans boucliers. Un excellent couteau suisse.
  • Imperial Clipper – 80M 352k 520 crédits (peinture)
    • Notes : Souvent décrit comme « le top du vaisseau pirate », on comprend vite qu’avec 136 unités de cargo libre et des armes/défenses à faire pâlir l’ennemi : on en vient vite à réussir tout nos raids. Les deux canons excelleront pour détruire les sous modules. Vous êtes également très rapide et pourrez attaquer, hacker, récolter et fuir extrêmement rapidement.
  • Python – 149M 545k 430 crédits (peinture)

    • Notes : Le Python possède un peu moins de cargo que le Clipper mais il est une menace bien plus importante. Si l’on peut résister et entrer en hyperespace contre un Clipper, vous ne pourrez sûrement pas en faire autant contre un Python grâce à ses 3 armes larges et 2 canons moyens. Ce vaisseau multi-rôles possède tout un attirail du parfait pirate, il ne lui manque que la vitesse : ne laissez pas l’ennemi vous distancer.
  • L’Eagle (peinture), le Viper MkIII (peinture), le Fer de Lance (peinture) ou même l’Anaconda (peinture) seront d’excellents alliés de combat si vous jouez en groupe !

Notez qu’ils sont améliorés à leurs pleins potentiels ! L’équipement évalué C et A est généralement une bonne alternative niveau poids/performances.

checklist Gardez le module de saut FSD en classe A et changez le reste pour de l’intermédiaire et classe C afin de diviser par deux le prix du vaisseau équipé.

Tester son équipement

Un pirate addict à la drogue OnionHead

 

Le Piratage

Tout d’abord, un pirate se doit de rester droit dans ses bottes. S’il doit réaliser une action et qu’il s’est engagé à le faire, il le fait, sinon il perd en crédibilité (qui n’est déjà pas très haute dans l’esprit de beaucoup de joueurs). Il tient sa crédibilité de son impartialité, de son sérieux, et de sa fiabilité.

On distingue (malheureusement) deux types de pirates, que j’appellerais le « bon » et le « mauvais ». La principale différence entre les deux provient du manque de sérieux du second.

→ Un mauvais pirate va intercepter une cible, ne pas lancer de message d’introduction, et attaquer la cible jusqu’à ce qu’elle lâche de la cargaison. Aucun avertissement, aucune chance de discuter, aucune chance pour le commerçant. « Boh » me direz-vous. Ça semble anodin qu’un pilote pirate ainsi, mais cela participe à la mauvaise image de la piraterie sur Elite: Dangerous. Le commerçant sera frustré, pendra le pirate pour un PK qui voulait un kill facile et n’ira pas chercher plus loin. Dans beaucoup de cas, le joueur ira commercer en solo ou sur un groupe type « Mobius » JcE parce que « les PK y en a marre ». Et il n’aura pas forcément tort.

→ Le bon pirate lui, va intercepter sa cible, et dès le drop, envoyer un message  clair et précis au transporteur. Cela doit être bref, que la cible puisse le voir et le lire même dans la panique. Là vient la question du but de ce message : quel est votre intérêt ? Récupérer sa cargaison. Son intérêt ? Rester en vie.

  • Commencez donc par un message du genre « STOP YOUR SHIP! Obey my orders and you will not have to worry about your life» (STOPPEZ VOTRE VAISSEAU, suivez mes ordres et j’épargnerai votre vie.).
  • Ensuite, pensez à la cargaison : un commerçant ruiné par une cargaison volée ira commercer ailleurs, dans un coin plus tranquille. Ce n’est pas dans votre intérêt. Sachez alors juger la cible : Si c’est un Type 6, il a environ 100 unités de soute. Environ 200 sur un Type 7 et environ 400 sur un Type 9. Vous ne voulez pas le ruiner, et il faut que sa route reste rentable. Ne prenez donc pas plus de 50% de sa soute.
  • Si le vaisseau s’est arrêté, il vous donnera le montant de cargaison demandé. Si le compte est bon, autorisez le commerçant à partir.
  • S’il ne s’est pas arrêté, ne le tuez pas ! Cassez ses boucliers, puis entreprenez de détruire ses réacteurs (principalement) ou son générateur (selon l’angle de tir). Il sera ainsi à sa merci et devra écouter vos ordres. Il pourra par la suite effectuer un redémarrage de son vaisseau afin de tenter une réparation de ses réacteurs abîmés.
  • Récupérez la cargaison, puis continuez votre aventure.

N’oubliez pas qu’il est mieux pour vous de pirater dans un système basse sécurité voire anarchique. Ainsi la réponse de la police sera soit nulle soit très faible, vous laissant de la marge de manœuvre. Vous trouverez ces détails via la carte de la galaxie et ses filtres.

Balises de navigations et interdictions en supercruise sont recommandées pour pirater. Quelques signaux inconnus peuvent aussi se révéler intéressants, mais gare aux chasseurs de primes.

 

Pirate contre PNJ

Appliquez les stratégies et informations dévoilées précédemment, cela peut être plus difficile que contre des joueurs obéissants, mais plus facile que contre des joueurs qui vous mènent la vie dure.

Généralement, vous cherchez à interdire des vaisseaux commerçants :

  • Hauler
  • Type 6
  • Keelback (attention au chasseur déployable)
  • Type 7
  • Type 9 (attention au chasseur déployable)

Ceci fait, nul besoin de message : lancez un drone perce-soute afin d’attaquer la trappe de fret de la cible. N’hésitez pas à répéter l’opération plusieurs fois si aucun voire peu de cargo en ressort. À partir de 80% de vie, la trappe devrait laisser passer des commodités ; à partir de 70% une grande quantité devrait s’échapper ; à partir de 50% la totalité du cargo de la cible sera petit à petit lâchée dans l’espace.

Vous pouvez aussi faire tomber les boucliers de la cible afin d’attaquer directement la trappe de fret et l’endommager. Tout dépense de l’action de la cible, votre équipement, vitesse et armements.

Collectez ensuite votre butin rapidement puis partez.

Liste des commodités laissées par les PNJ et leurs prix

 

Pirate Solo

Si vous jouez seul, il vous faudra un vaisseau rapide capable de transporter une bonne quantité de cargo tout en étant efficace dans le rôle de pirate.

Suivez le code du pirate ainsi que nos précédentes instructions. Il est extrêmement important de faire comprendre au joueur interdit que s’il écoute vos ordres, il n’y laissera pas sa peau. Ils seront ainsi majoritairement d’accord pour jouer le jeu et vous donner un peu de cargo.

N’oubliez pas qu’un joueur n’obtempérant pas ne doit pas être détruit, vous devez garder votre victime en vie, et envoyer des messages tout au long de la manœuvre afin de lui faire comprendre que ses actions sont bonnes, ou non. Tentez de détruire les réacteurs de votre cible afin de l’empêcher de fuir, ou bien essayez le générateur… cependant un pilote ayant bien géré ses priorités gardera ses réacteurs opérationnels.

La victoire d’un pirate n’est pas de tuer sa cible, mais de la voler et s’enfuir en vie.

Soyez rapide, précis et concret. Une désobéissance de la part de votre cible aura une répercussion immédiate sur vos attentes. Votre arme principale est la peur, mais ne l’amenez pas à des actions irréfléchie. Encore une fois, la communication est la clé.

 

Pirates en groupe

Pour pirater en groupe efficacement, il vous faudra un mix de spécialités :

  • Deux pirates s’occupant du cargo et récupération
  • Un pirate chargé de la destruction de modules (canons, plasma, railgun, …)
  • Un pirate chargé du combat contre les possibles vaisseaux de l’autorité

Toutes les précédentes règles énoncées jusqu’à maintenant seront utiles et applicables à votre groupe de pirates.

 

Astuces supplémentaires

1) La puissance du seigneur pirate Archon Delaine dirige le gang de Kumo et appose ses lois sur de multiples systèmes. Les primes à votre encontre sont allégées pour tout crime commis et des armes spéciales Cytobrouilleur (Cytoscrambler) peuvent être débloquées au rang III. Elles sont efficaces contre les boucliers, afin de vous emparer rapidement du butin de votre cible.

Les seuls droits d’un individu sont ceux qu’il est capable de défendre

Gang de Kumo

2) Les évènements communautaires, principalement de transport, sont une aubaine. Rendez-vous près de ces CG et sur les routes de commerce alentour afin de voler un maximum de commerçants ! Cherchez un Marché Noir près de vous.

3) N’ayez pas peur d’aller au contact, près des avant-postes par exemple, et de scanner le cargo de vos cibles.

4) Pirater affecte les états des systèmes et peuvent mener à des Émeutes (Civils Unrest) et des Loi Martiale (Lockdown).

  • Les états en Émeutes doublent les reçus de primes ;
  • Les états en Loi Martiale ferment les services des stations, ce qui ferme également le tableau des missions ;

5) Il y a donc plusieurs manœuvres d’attaques en tant que pirate :

  • Drones perce-soutes – Passe au travers des boucliers et tente de hacker la trappe de fret ennemie pour libérer des commodités. Une fois qu’une est terminée, relancez-en une et ainsi de suite pour abîmer et relâcher du cargo.
  • Attaques aux laser – Efficace en système anarchique ou basse sécurité afin de faire tomber les boucliers de la cible. Attaquez ensuite ses réacteurs, son générateur ou sa trappe de fret selon l’action. Amenez la trappe de fret à 81% puis passé ce stade, tirez par salve afin de déclencher des malfonctions et récupérer le butin. Recommencez jusqu’à 0%.
  • Attaques aux canons – Tel un boucanier, vous éclatez les modules de votre cible. Réacteurs ou trappe de fret préférables, le générateur est difficile et causera plus de dégâts à la coque qu’au module ciblé. Vous pouvez changer cela pour du Railgun (chauffe, dangereux, moins de munitions) ou du multi-canon (moins puissant)
  • [Ingénieur] Attaque à la chaleur – Certaines armes peuvent recevoir des mods ingénieurs augmentant sensiblement la chaleur dans le vaisseau ciblé, et endommageant les modules internes. La trappe de fret subira des dégâts et pourra relâcher des commodités.

6) Des amendes contre vous ? AH ! Rien à faire, vous êtes un pirate, ça arrivera tout le temps. La vie de pirate est semée d’embûches, restez sur vos gardes, c’est un rôle à part entière qui prend du temps. On peut en sortir, mais il faudra montrer patte blanche.

 

 

Des commentaires ou des astuces sur ce guide de l’explorateur ? N’hésitez pas à les partager avec nous.

Source

À propos de Nicou

Gérant du site Remlok-Industries.fr || Gestion de communautés, analyses, traductions, réseaux sociaux et bases de connaissances.
  • matthieu zglurg

    Je suis un peu déçu de ne pas figurer en tant que co-auteur, ni en crédits pour les images… 🙁

    • Mais si, c’est en bas d’article dans les sources 🙂
      Merci encore pour ta base du guide !

      • matthieu zglurg

        My bad j’avais pas vu !

  • Pingback: Guide détaillé du Mineur | Remlok Industries()

  • Pingback: Guide détaillé de l’Explorateur | Remlok Industries()

  • Pingback: Guide Détaillé du Transporteur de Passagers | Remlok Industries()

  • Jujulb

    Le python est-il toujours un bon compromis, malgré les nerfs vitesse / bouclier / maniabilité ?
    Décevant que de voir que le clipper est, si on veut faire de la piraterie la principale activité, le seul au delà de l’ASP… Surtout si on ne monte pas les rangs empire

    • Le Clipper est excellent de par sa quantité de cargo et vitesse, exactement ce qu’il faut en tant que pirate… et je ne vois pas ce qui pourrait être au dessus de ça si ce n’est un Python rapide grâce aux ingénieurs 🙂

      Quelques nerfs ont eu lieu il y a très longtemps sur le Python, plus d’un an, et il n’a pas été retouché depuis : beaucoup de cargo pour sa taille, armes superbes et bien placées, ce n’est pas le plus rapide mais avec des mods corrects tu peux pousser ça assez « loin », pour un Python. Les pirates pourraient mieux te répondre à ce sujet, ce n’est pas ma spécialité, mais il a tout pour en faire un très bon pirate.

      • Jujulb

        Merci beaucoup pour ta réponse 🙂 je suis en chemin vers Colonia, pour une migration définitive là bas, je vais me prendre sans doute un python là bas. Tant pis pour le clipper !
        Et je crois que FD souhaiterai mettre des ingés là bas, on verra 🙂