The Outpost #90

Nicou   1   INRA, Thargoid 20 octobre 2017

This post is also available in: English (Anglais)

Un nouveau paquet d’infos Elite: Dangerous ? C’est sur « The Outpost #90 » !

Suivez notre Twitter @RemlokFR et rejoignez le Discord de la communauté Remlok 🙂

 

Sommaire :

Frontier News

Six bases de l’INRA découvertes

La Branche de Réserve Navale Intergalactique nous dévoile davantage de ses secrets cette semaine-ci grâce à l’activité de nombreux joueurs de la communauté, majoritairement française pour ces fantastiques découvertes. Nous vous parlions de la première base la semaine dernière : INRA

 

D’après nos dernières informations, l’INRA serait donc bien l’organisation ayant développé le virus Mycoïd. Cette fabrication est issue à la base d’un jeune scientifique en agrologie qui visait à éradiquer la famine dans le monde, à l’aide de tissus de vaisseaux Thargoids et de champignons. Son projet est allé bien au-delà de ses attentes et a attiré le regard de hauts-gradés militaires supervisant les douze projets scientifiques de l’INRA. Après des millions de crédits versés dans cette recherche Mycoïd, une arme chimique redoutablement efficace contre les Thargoids fût mise au point. Le virus au point, il ne fallu pas longtemps pour repousser les Thargoids à l’aide de cette arme bactériologique. Découverte des Thargoids en 2850, développement de l’INRA en 2900, Mycoid en 3151 et fin de l’invasion en 3193. La grande guerre contre les Thargoids aura duré 96 ans avec des échanges de tirs entre les deux civilisations durant 343 longues années. Ce composé attaque les polymères chimiques dont sont composés les Thargoids, on parle d’un génocide. – Histoire d’Elite.

Par la suite, l’Alliance aurait volé le virus à l’INRA afin d’en développer un antidode qui aurait été remis aux Thargoids. Les archives sont obscures, mais l’Alliance aurait noué des liens diplomatiques et des échanges de technologies avec les Thargoids durant cette période.

Logs - Hollis Gateway

Journal personnel : Bexley Prince, responsable des recherches : Nous avons reçu aujourd’hui un chargement particulièrement enthousiasmant : des éléments de technologies Thargoid, dont des fragments de leurs vaisseaux. bien sûr, la plupart de ces pièces sont plus ou moins endommagées, mais cela ne nous empêchera pas d’en faire bon usage. Par bien des aspects, la technologie Thargoid est nettement plus avancée que la nôtre. Percer ses secrets pourrait nous ouvrir de nouveaux horizons et nous permettre de faire des progrès vertigineux. Les voyages spatiaux, la maîtrise de l’énergie, l’armement, le domaine médical même… le champ des applications potentielles est infini. Je subodore qu’il y a une découverte majeure à faire, une découverte à même de nous donner les clés de cette technologie extraterrestre. Qui sait ? J’aurais peut-être l’honneur de donner mon nom à cette avancée ? Mais il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs ! Il reste beaucoup à faire avant de trinquer au champagne. J’ai assigné leurs champs de recherche aux équipes, nous verrons bien ce qu’il est possible de trouver.

Les progrès sont lents et difficiles. Surtout, nous avons dû remettre en question l’essentiel de nos connaissances sur les Thargoids. J’imagine qu’il fallait s’y attendre. Nousavons désormais douze projets de recherche actifs, chacun se concentrant sur un domaine précis. Je dois avouer que certains de mes collègues mettent ma patience à rude épreuve. C’est le problème quand on est perfectionniste. Je m’impose des normes très strictes. Et je me pense donc en droit d’espérer que les autres en fassent autant.

La phase 3 est un échec. J’ai vraiment cru que nous étions sur la bonne voie, mais ce n’est pas parceque la théorie semble tenir la route que la pratique lui donne toujours raison. Certains des chercheurs les plus jeunes s’agitent un peu. Ils pensent être surveillés. L’une de ces jeunes affirme même être détenue ici contre son gré. Bien entendu, les membres de l’équipe les plus expérimentés savent qu’il n’en est rien. Il est tout à fait logique de nos employeurs nous gardent à l’œil. De par leur nature, nos travaux sont extrêmement confidentiels. Nous étudions une technologie extraterrestre, après tout. Ce n’est qu’une question de sécurité. Il y a toujours des gens pour crier au complot de toute façon.

Malgré mes avertissements, car cette piste aboutira à une impasse, nos employeurs persistent à s’intéresser à une étude mineure. Ce projet n’est même pas officiel, c’est l’un de nos jeunes chercheurs qui s’est lancé là-dedans à ses heures perdues. Ce spécialiste en science agricole s’est donné pour but d’éradiquer la famine, et il aurait généré un agent biologique capable de neutraliser la technologie extraterrestre ? Ben voyons ! Nous voilà à dépenser des millions de crédits et à enchaîner les nuits blanches pour essauer de comprendre les ressorts de cette merveille, tandis que monsieur cherche tout simplement à la détruire ?! Si celà ne tenait qu’à moi, il serait licencié sur le champ. Malheureusement nos employeurs semblent penser que son travail n’est pas complètement inutile…

Hermitage, 4a
-53.75 / 157.61
EfilOne (CoR), Yuksarr (Wing Atlantis/OSIRIS), Alex Ringess (Wing Atlantis/OSIRIS), Klingsor (LPV/OSIRIS)

Logs - Stuart Retreat

Je n’ai pas beaucoup de temps. Dès qu’ils verront que je ne suis plus là et que j’ai copié les données, ils enverront leurs molosses à mes trousses, ça ne fait aucun doute. Il faut pourtant que la galaxie sache la vérité sur l’INRA, ses projets et ses secrets.

Je m’excuse pour le rôle que j’ai joué dans cette histoire.
Je travaillais en tant que scientifique dans une installation d’Hermitage 4 A. Je recherchais d’éventuelles applicaitons dérivées de la technologie thargoid dans ledomaine agricole. Le laboratoire était chapeauté par l’INRA. Aux yeux du public, l’INRA est une coopérative généreuse et altruiste. Mais je peux vous assurer qu’elle s’intéresse nettement plsu à l’armement depuis quelques années, de la mise au point à la production de toutes sortes d’engins de mort. Elle ne le crie pas sur tous les toits, bien sûr, mais l’INRA n’est plus rien d’autre qu’une corporation militaire.

Je suis spécialiste des mycoprotéines. Mon domaine, c’est l’immunisation des cultures à différentes maladies. Et je commençais à obtenir des résultats prometteurs, même si cela avait l’air de laisser mes supérieurs de marbre, quand les événements se sont accélérés.
Je venais de finir une série d’expériences de contrôle. Quelques tests auxquels j’accordais peu d’importance et qui n’étaient même pas vraiment liés à mes recherches principales.
A défaut d’être très significatifs, les résultats m’ont paru assez intéressants pour que j’en fasse mention. Comme elle avait toujorus semblé mépriser mes travaux, je n’ai pas voulu donner la primeur de la nouvelle au docteur Prince, et j’ai directment contacté l’INRA.
Je donnerais tout ce que j’ai pour pouvoir revenir en arrière et éviter cette erreur dramatique.

Mes appareils et mes échantillons ont aussitôt été mis « à l’abris ». J’ai découvert par la suite qu’ils sont maintenant utilisés sur un site de tests de prototype d’armement dans le système d’Alnat A 2 A A. Grâce à mes recherches, ils ont mis au point une super-arme, destinée à éradiquer les Thargoids. On m’a dit que des expériences ont été menées sur des créatures en captivité. Je ne sais pas si c’est légal, au sens strict du terme, mais amoral, oui, sans l’ombre d’un doute.
Aux yeux de l’opinion publique, l’INRA est un symbole d’espoir, de possibilités offertes par la collaboration des superpuissances. Si telles ont bien été les prémisses de sa naissance, je peux vous assurer que l’INRA n’a plus rien à voir avec cet idéal. Le progèrs à tout prix, la justice subordonnée à la force, voilà ce que l’on y vénère. Les facettes les plus noires de l’âme humaine, au service d’une organisation entièrement vouée au développement d’armes toujours plus puissantes.
A vous qui me lisez, je vous en supplie, diffusez ces informations au plus grand nombre. Il faut que la galaxie ouvre les yeux.

HIP 15329, A 3 C
-62.61 / -44.26
Syleo (Wing Atlantis / OSIRIS / RI)

Logs - Klatt Enterprises

Enfin nous sommes sur la bonne voie. Un scientifique du centre basé dans le système Hermitage 4 A a fait une découverte majeure. Un pur hasard, à ce que j’ai compris. En tout cas, cela nous a permis de faire d’immenses progrès.
Au final, il s’agit d’une espèce de champignon, une variété qui semble avoir un impact non négligeable sur la technologie thargoid. Nous la savions en partie organique, mais jusque-là, nous n’avions jamais réussi à tirer profit de cette particularité.
En théorie, si nous parvenons à injecter le champignon dans leurs vaisseaux, plus précisément au niveau des réacteurs, nous devrions pouvoir les neutraliser. Les Thargoids se retrouveront alors dans l’incapacité de quitter leur système.
Nous pourrions bien mettre un terme à cette guerre d’un seul coup de maître.

Nous avons construit un nouveau laboratoire entièrement dédié à l’étude des effets du mycoide. Et nous avons également notre disposition un vaisseau thargoid intact et un spécimen vivant. J’ai l’intention d’en profiter pour tester le mycoide au maximum. Certains de mes collègues ont des réserves quant à l’idée de soumettre une créature vivante à ce type d’expérience, mais je doit avouer que je n’ai pas tant de scrupules. IL nous faut impérativement comprendre les capacités du mycoide.

Excellente nouvelle, on nous a livré un deuxième spécimen. Nous allons pouvoir redoubler le rythme des expériences.
Nous avons pu déterminer que le champignon affecte, non seulement la technologie des Thargoids, mais aussi leur physiologie, comme en atteste la détérioration du premier spécimen. Ces résultats sont particulièrement prometteurs. Si le mycoide est à même de leur nfliger tant de mal, nous tenons peut-être là le moyen de remporter la guerre.
Plusieurs collègues ont quitté l’équipe pour protester contre le traitement réservé aux créatures. Si cela ne tenait qu’à moi, je ferais exécuter ces traitres sans autre forme de procès.

Les résultats de nos dernies tests sont particulièrement bons ! Le mycoide peut paralyser tout le système thargoid, organique ou technologique, en une poignée de seconde. Il est redoutablement efficace.
Je dois avouer que je ne peux pas m’empêcher de sourir à la pensée des insoutenables douleurs qu’il inflige. Après tout, comment être témoin des atrocités commises par ces démons – car oui, j’ai vu le chaos, la destruction, les corps – et ne pas souhaiter les voir souffiri mille morts à leur tour ?

Les transporteurs sont partis pour HIP 59382 1 B avec les échantillons afin de commencer la production de masse. On sait que le mycoide est efficace. Maintenant, c’est aux autres membres du projet de trouver un moyen de le déployer de façon efficace.
Certain n’hésiteront pas à me couvrir d’opprobres pour ma contribution. Peu importe, je n’ai aucun regret.
Let Thargoids sont des brutes assoifées de destruction. Ils ne s’arrêteront pas avant de nous avoir exterminés. Alors, quand on conçoit une arme capable d’empêcher l’apocalypse, il est de notre devoir d’appuyer sur la gâchette.

ALNATH, A 2 A A,
4.01 / 133.54
Isaiah Evanson (CoR)

Logs - Mayes Chemical Plant

A: Trystan Law, agent de liaison.
Je sais bien que le contrat est faramineux, mais il faudrait tout de même réévaluer le planning de production. Nous ne disposons ni des installations ni du personnel nécessaires à un tel chantier. De
plus, il faudrait avant tout procéder à la décontamination des lieux, ce qui pourrait nécessiter plusieurs semaines.
En résumé, nous sommes fondamentalement incapables de produire cette quantité de produits chimiques dans le temps imparti. C’est tout simplement impossible.
Et j’aimerais aussi réitérer ma demande d’information complémentaire quant à la finalité dudit produit.
Jarah Cook
Responsable de site

A : Elgii Sung, responsable de site
Félicitation pour votre promotion au rang de responsable de site. Nous sommes impatients de collaborer avec vous sur le Projet Mycoide.
Je crois savoir que vous avez demandé des détails sur la nouvelle affectation de votre prédécesseur. Il a tout simplement été décidé que son expérience et ses compétences seraient plus utiles à un autre niveau de l’organisation.
Ainsi que nous en avons déjà discuté, il est impératif que la production soit lancée au cours des trois prochaines semaines.
Vous avez toutes notre confiance.
Trystan Law,
Agent de liaison.

A : Elgii Sung, responsable de site
NOtre analyse confirme la contamination du dernier lot et, par voie de conséquence, son inutilité. Je suis certain qu’il n’est pas nécessaire de vous rappeler l’importance de mener ce projet à bien sans complication. Il est impératif de déterminer la source de cette contamination au plus vite.
Nous ne pouvons plus nous permettre la moindre erreur.
Trystan Law,
Agent de liaison.

A : Trystan Law, Agen de liaison
Ce sont les extrémités auxquelles vous nous forcez, avec votre planning de production fantaisiste, qui sont à l’origine des problèmes du dernier lot. Ce genre d’erreurs ne se produirait pas si nous disposions de délais raisonnables.
Ceci étant dit, nous avons réglé le problème et augmenté nos cadences de travail afin de remplacer le lot corrompu dans le temps imparti. Le prochain chargement se présentera dans HIP 7158 A 2 D d’ici 72 heures.
Elgii Sung
Responsable de site.

HIP 59382, 1 B
 11.41 / 177.06
EfilOne (CoR)

Logs - Hogan Depot

Les transporteurs se présentent chaque jour avec leur chargement. Et d’autres viennent ensuite emporter le tout. On nous dit de ne pas poser de questions. D’après les rumeurs, il s’agirait d’une sorte de pesticide. Vu les quantité qu’ils transbahutent, ils doivent s’attendre à une infestation cataclysmique.

Un ponte de l’INRA est venu nous rendre visite. Le patron affirme qu’il voulait discuter investissements, mais ce type m’évoque plus un militaire. Je sais bien que l’INRA est considérée comme une excellente coopérative, mais à mon avis, il y a anguille sous roche.
La seule chose qui soit sûre, c’est que c’est l’INRA qui fait la loi par ici.

Les transporteurs n’acheminent plsu rien par ici, mais les vaisseaux continuent à venir récupérer le stock. L’endroit se vide peu à peu.
J’ai eu l’occasion d’échanger quelques mots avec l’une des pilotes, sur les docks. A l’écouter, tout cela, c’est une sorte de projet d’arme secrète anti-thargoid. Elle a pour mission d’apporter le produit à un laboratoire de recherche médicales dans LP 389-95 7, où que ça puisse être. Apparemment, ça fait des mois que ça dure, avec des sites dans toute la galaxie.
Ce n’est donc pas un pesticide. Du moins, pas au sens traditionnel du terme.

HIP 7158, A 2 B
-44.63 / -63.78
EfilOne (CoR)

Logs - Velasquez Medical Research Centre

Journal personnel : Kiona Li, médecin en chef : J’ignore leurs identités exactes. Des grands pontes de l’industrie, j’imagine. Mais ils ont clairement convaincu le comité directeur.
Ce n’est pas vraiment une surprise, vu la somme qu’ils proposaient pour se voir ouvrir les portes de nos labos. J’imagine que l’on ne leur a même pas demandé ce qu’ils voulaient exactement.
Au moins, mon supérieur m’a promis que les lieux ne serviraient pas au développement d’armes biologiques. C’est un centre médical après tout, et personne ne m’obligera à participer à cette drôle de guerre à coup de crédit.

En fin de compte, ils voulaient mettre au point une sorte de vaccin. Un antidote permettant de contrer je ne sais quelle arme biologique.
Ils nous ont remis des échantillons et des dossiers de données, avant de se retrancher dans un silence glacial devant nos questions. De fait, nous nous retrouvons à travailler à l’aveuglette, et avec les mains liées par-dessus le marché…
Il est vrai qu’ils nous ont fournis ce dont nous avons besoin, même si nous ignorons tout de la provenance de la moitié des éléments. Nous avons également accès aux matériaux soumis aux ravages de l’arme. C’est un mélange de substances hétéroclites, organiques et inorganiques, d’origine humaine et autre.
J’en viens à me demander si cette arme est même conçue pour cibler les êtres humains.

Nous avons finalement eu accès à des exemplaires de l’arme, et cela nous a ouvert de nouveaux horizons.
La facilité avec laquelle nos bienfaiteurs ont récupéré ces échantillons m’inquiète toujours, mais c’est probablement ma paranoïa maladive qui me joue des tours. Après tout, ils disposent clairement de moyens financiers importants, et les crédits ouvrent toutes les portes, c’est bien connu.

Au terme de ces nombreux mois de recherche, la solution s’est imposée comme une évidence. Quand on le dissocie, on se rend compte qu’on a affaire à un composé organique assez simple, proche d’un champignon.
Nous avons testé le vaccin sur certains des échantillons les plus anciens, et s’il n’offre aucune perspective de guérison des lésions, il protège contre tout emploi ultérieur de l’arme.
Nos commanditaires ont l’air satisfaits.

Le laboratoire est en cours de démantèlement, nos commanditaires souhaitent apparemment nous transférer ailleurs. Leurs agents nous ont rendu visite il y a quelques jours. Ils ont exigé de copier toutes nos données sur leur serveur. Il nous a aussi été demandé de rassembler tous les échantillons afin de les préparer au transport.
Mais quelle mouche les pique ? Ce labo est à même de satisfaire toutes leurs exigences, ils s’en sont eux-mêmes assurés. J’ai essayé de leur tirer les vers du nez, mais en vain. Apparemment, toutes ces informations sont classées top secret, et je n’ai pas le niveau d’accréditation nécessaire.

LP 389-95, 7
57.96 / 50.03
Cmdr Solderkiller

Merci à Alex Ringess pour les retranscriptions

 

Et vous, que pensez-vous de l’INRA, du virus Mycoid et de toutes ces histoires avec les Thargoids ?

Retour au sommaire

 

Développeurs et communauté

Un espace dédié à l’écoute des développeurs sur les réseaux sociaux et forums.

~ elite-dangerous-clean-orange-30x30 Récentes communications elite-dangerous-clean-orange-30x30 ~

  • Allo ?
  • ED et Bo sont à la TwitchCon, ils ont demandé des Ambassadeurs français pour la Paris Games Week mais encore aucune nouvelle sur leurs choix.
  • Pas de nouvelles non plus à propos des grands soucis de factions mineures. Ne spammez par Brett s’il vous plaît, il a encore 343 messages à lire à l’heure actuelle mais il ne peut rien faire tant que les développeurs en charge de l’implémentation des factions n’avancent. Merci.
  • Néant concernant les soumissions GalNet.

~ elite-dangerous-clean-orange-30x30 Communauté elite-dangerous-clean-orange-30x30 ~

  • Luxury Tour
    Une tournée de 21 bases astéroïdes avec une grande flotte uniquement composée de Belugas, d’Orcas et de Dolphins, le DSN Luxury Tour couvrira plus de 68000 AL, visitera 36 nébuleuses, 15 nébuleuses planétaires et un megaship ! Le départ débute ce dimanche 22 octobre et les vaisseaux se rassembleront à 19 heures UTC (21h heure de Paris) sur T Tauri à la station de la mine Hind. Tout le monde est invité à participer !Détails

Retour au sommaire

 

Prestige politique et histoire

Le Powerplay, ou la Lutte d’Influence, continue d’opérer en jeu et les puissances s’affrontent sur divers plans militaires, économiques et politiques afin de gagner de nouveaux territoires et d’étendre leurs influences sur le monde humain.

  1. edmund-mahon Edmund Mahon =
  2. Arissa Lavigny-Duval +1
  3. felicia-winters Felicia Winters -1
  4. zachary-hudson Zachary Hudson =
  5. aisling-duval Aisling Duval =
  6. li-yong-rui Li Yong-Rui =
  7. zemina-torval Zemina Torval =
  8. archon-delaine Archon Delaine +3
  9. pranav-antal Pranav Antal -1
  10. denton-patreus Denton Patreus -1
  11. yuri-grom Yuri Grom -1

 

 

 

 

Cycle 124. Nous débutons le cycle 125.

 

ed-bandeau-galnet-focus

◘ 18 octobre – Plusieurs autres avant-postes abandonnés de l’Intergalactic Naval Reserve Arm (INRA) ont été découverts dans l’espace civilisé. Les documents retrouvés sur place en révèlent davantage sur la nature des activités de l’INRA. L’on découvre ainsi que le virus mycoide, qui avait permis de mettre un terme aux incursions Thargoids des années 3100, est le fruit inattendu d’un projet de recherche secondaire. Selon ces mêmes archives, l’INRA aurait ensuite testé cet agent biologique sur des Thargoids captifs. Cette révélation a aussitôt suscité l’outrage de nombreux comités éthiques. Les réactions à ce rebondissement sont elles aussi des plus variées. Certains commentateurs soulignent le caractère immoral des actions de l’INRA. D’autres pointent du doigt, au contraire, que l’organisation a surtout pris les mesures nécessaires à la protection de l’humanité.

Nestor Cartesius, sénateur impérial, fait partie de ces derniers :

« Si l’INRA a bel et bien agi dans la clandestinité, il ne saurait être question d’avoir honte de cet héritage. Ce secret n’a tout simplement plus lieu d’être, l’INRA s’est contentée de remplir ses objectifs, en faisant preuve, ajouterai-je, d’une redoutable efficacité. Non, la seule question pertinente, c’est de savoir si ce travail peut nous être d’une quelconque utilité aujourd’hui, à l’heure où les Thargoids font leur retour sur la scène galactique. »

◘ 19 octobre – La quatrième phase de la campagne d’Aegis vouée à contrer la menace Thargoid s’est achevée. Des centaines de pilotes indépendants se sont mobilisés pour enchaîner les livraisons à bord de la station Cremona Prospect. Les matériaux rassemblés vont servir à tester, puis à produire, un neutralisateur de champ incapacitant conçu par Elvira Martuuk. Selon l’ingénieur, cet appareil permettra de contrer la capacité des Thargoids à réduire un vaisseau humain à l’impuissance.

Martuuk s’est brièvement adressée à la presse :

« J’aimerais remercier tous ceux qui ont convoyé ces marchandises jusqu’à Cremona Prospect. J’espère simplement que cette technologie fera une vraie différence pour les commandants sur la ligne de front. »

◘ 19 octobre – Depuis l’arrivée des premiers colons en juillet 3302, la région de Colonia s’est imposée comme un havre de paix, un véritable îlot de calme au milieu des eaux tumultueuses des conflits entre superpuissances. La violence n’est toutefois pas étrangère à cette communauté, même si elle demeure rare. Au fur et à mesure du développement de Colonia, de tels débordements se font hélas plus probables.

Le dernier incident en date est à mettre au compte de The Nameless. Cette organisation criminelle basée dans le système de Carcosa a en effet commencé à cibler les vaisseaux opérant dans ce secteur du cosmos. Désireux de juguler la menace au plus vite, le Colonial Council lance donc un appel à l’aide et promet de récompenser les pilotes qui abattront les vaisseaux criminels. De son côté, The Nameless sollicite aussi les services des commandants, cette fois-ci pour résister aux forces de l’ordre.

◘ 20 octobre – Si l’Empire et la Fédération ont abandonné leurs positions dans la nébuleuse des Pléiades, des sous-traitaints des systèmes centraux indiquent qu’une autre organisation s’apprête à combler ce vide. Aegis aurait en effet l’intention de doter cette région de l’espace de nombreux avant-postes.Dans le cadre de ses travaux de recherches et de défense, l’organisation scientifique entend ainsi construire une vingtaine d’avant-postes orbitaux au cours des prochains mois. Deux de ces installations sont déjà opérationnelles, et le chantier d’une troisième devrait débuter sous peu.

L’amiral Aden Tanner, responsable des relations militaires d’Aegis, a brièvement réagi à cette annonce :

« Il est à mes yeux impératif qu’Aegis renforce sa présence dans les Pléiades, ce secteur étant le théâtre du gros des activités thargoids. Fort heureusement, nos partenaires financiers au sein de l’Alliance, de l’Empire et de la Fédération sont du même avis. »

◘ 20 October – (trad en cours) A number of the galaxy’s most powerful figures have commented on the current galactic landscape, addressing issues such as the return of Thargoids and the recent discovery of outposts formerly occupied by the Intergalactic Naval Reserve Arm.

At a society event in the Cubeo system, Princess Aisling Duval said: “I read the INRA records, and frankly I was sickened. How could they treat living creatures that way? I’ve heard of governments inventing threats to support their military programmes. Maybe that’s what the INRA was. A smokescreen.” Duval was ushered away from reporters by her publicist before she could say any more.

Senator Denton Patreus, who has spent little time in the public eye since his defeat of the insurgent organisation Emperor’s Dawn, made the following statement on the ‘Galaxy Now’ programme: “I have reviewed much of the available intelligence on the Thargoids, and it is clear that we are facing a formidable threat. Granted, we do not know the reasons for their hostility, but in my experience such details are rarely important – what’s important is knowing where and when to strike. The formation of Aegis is in my view a sound strategy, and represents a sensible response to this threat. Furthermore, I know Aden Tanner well, and I wholeheartedly believe he is the right man to be guiding Aegis’s military strategy.”

Li Yong-Rui, CEO of the Sirius Corporation, also offered an appraisal of the situation: “If there’s one thing these INRA logs make plain it’s that humanity is capable of defeating the Thargoids, especially when we work together. And remember, most of the galaxy is functioning exactly as it always has, despite the presence of these alien aggressors. So let’s maintain some perspective, shall we?”

Galnet News

Organisations des Puissances - Reddit

Si vous parlez anglais un tant soit peu, n’hésitez pas à rejoindre les Reddit des Puissances ! Vous y découvrirez des joueurs de votre groupe ainsi que la très importante stratégie à mener et la diplomatie afin de ne pas attaquer n’importe quel joueur sous peine de transgresser les règlements (Roleplay).

Alliance

Edmund Mahon

Fédération

Felicia Winters // Zachary Hudson

Empire

Arissa Lavigny-Duval // Aisling Duval // Zemina Torval // Denton Patreus

Indépendants

Archon Delaine // Li Yong-Rui // Pranav Antal

Retour au sommaire

Évènements communautaires

Il s’agit d’évènements relatant l’histoire actuelle d’Elite: Dangerous. Des combats sont à mener, du commerce à réaliser ainsi que diverses autres actions. À la fin de la période donnée, les joueurs seront récompensés selon leur implication.

◘ Conflit sur Colonia – Conseil de Colonia (Combat)

  • Localisation : Jaques Station | Colonia
  • Objectif : Délivrez des Primes de Combat
  • Récompenses : Crédits
  • Progrès : 0/8
  • Jusqu’au : 26 octobre
  • Description : ***

 

◘ Conflit sur Colonia – Les Sans-Noms (Combat)

  • Localisation : Jaques Station | Colonia
  • Objectif : Délivrez des Primes de Combat
  • Récompenses : Crédits
  • Progrès : 0/8
  • Jusqu’au : 26 octobre
  • Description : ***

Retour au sommaire

Au cœur de l’action

N’hésitez pas à nous en envoyer vos plus jolies images et vidéos sur Twitter, Discord ou en commentaires !

De nouvelles attaques, mais plus en puissance cette fois-ci, contre des vaisseaux civils. Ici nous observons un Anaconda, un Cobra et un Type 9 détruits par des armes Thargoids. Une découverte de Krissotep – Remlok Industries.

Retour au sommaire

Vidéos de la semaine

Une magnifique vidéo que je gardais sous le coude depuis début octobre : Initiative Agriculture, par Exil.

 

Test du nouveau module AX anti-pulse Thargoid, par Jurema.

Tervos – Pilotes de la Fédération

Une dernière pour la route avec Mat Recardo mettant à jour sa vidéo sur la taille des vaisseaux Humains + Thargoids.

Retour au sommaire

 

N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis, et à discuter du contenu de cette semaine !

Jetez un œil au Sagittarius Eye issue #2, ils réalisent un fantastique taff sur ce magazine Elite: Dangerous !

À propos de Nicou

Gérant du site Remlok-Industries.fr || Gestion de communautés, analyses, traductions, réseaux sociaux et bases de connaissances.