Remlok Industries – Chapitre 2

La vingtaine d’ingénieurs et associés composant le gros des forces de Remlok Industries continue de progresser, après le chapitre 1 Introduction. Notre industrie Remlok a bien une histoire entre nos diverses créations mécaniques et innovations technologiques. Les chapitres seront rendus publics une fois terminés, il s’agit d’un thème suivant la narration principale d’Elite: Dangerous.

Les actions des joueurs crééent l’histoire du jeu, nous comptons écrire celle de Remlok (autorisation Frontier).

Chapitre 2 – Raxxla et Salomé

3 avril 3303 – Expédition Hawkin’s Gap

Les RIComs des Ingénieurs et Associés Remlok Industries s’allument d’une lumière orangée. Un hologramme se met alors en place, et l’on peut distinguer le directeur de l’organisation, Nicou, assis dans son bureau. Ce dernier est habillé simplement, comme à ses habitudes : un uniforme sombre avec des teintes vertes ici et là, reflétant son allégeance à l’Alliance des Systèmes Indépendants.
Tout en relevant légèrement la tête, il s’adressa au drone antigrav en face de lui :

Bonjour à tous, vous n’avez pas trop été surpris par les RIComs ? Deux petits bips distincts semblent suffirent puisque vous êtes apparemment tous présents en ligne ! Merci d’avoir accepté cet appel.

Je vous contacte car je viens de terminer les préparatifs pour une expédition vers Hawkin’s Gap. Il s’agit là d’une requête assez personnelle, pour un directeur. Mon titre est pompant mais je reste un homme simple. Un homme qui a besoin de réponses. Vous connaissez peut-être les funestes destins de mes parents… probablement assassinés lors d’une expédition vers ce même lieu ? C’est… c’est ici que nous nous rendons. J’ai fort à croire qu’un groupe extrêmement fortuné manipule certains artefacts étranges dans l’espace lointain sur trois sites très connus : Conflux, Hawkin’s Gap et Formidine Rift. La base Gamma a été établie près d’Hawkin’s Gap et il se pourrait que nous retrouvions certaines traces de mes parents sur place. Y vivent-ils cachés ?
Les mains du directeur tremblent légèrement, et il ne cesse de se mordre la lèvre inférieure.
Peut-être y sont-ils toujours. J’ai reçu une vidéo d’un éclaireur il y a quelques semaines. On peut y voir la base Gamma d’Hawkin’s Gap en détails, des choux sont mêmes plantés et prêts à être récoltés dans ce lieu reculé.
Certaines balises sont aussi présentes, et il me tarde de les analyser afin de peut-être découvrir la vérité sur ce qu’il s’est passé le 1er octobre 3270.

Je ne peux accomplir ce voyage seul. Certains d’entre-vous ont déjà de nombreux mérites Remlok, grâce à leurs talents en Combat, Exploration et Commerce. Cette expédition durerait du 6 au 16 avril 3303. J’ose espérer que certains d’entre-vous m’accompagneront. Notre compagnie est axée profits, mais le gain de connaissances et de vérités est le meilleur des profits.

Si vous acceptez de rejoindre l’Expédition Hawkin’s Gap, je vous attends le 6 avril à 21h, heure locale Bragurom Du, Pellegrino Station(en jeu, donc 23h en France). Une malette d’expédition sera prête pour vous. L’amener à bord de votre vaisseau installera certaines données comme le trajet à parcourir et les points de rendez-vous. Des vivres, un kit de survie, des musiques du chanteur YueLaLa et quelques biscuits TastyEd sont inclus.
Qui sait, peut-être découvrirons-nous des choses qui dépassent notre entendement une fois sur place ?

Nicou finit par un hochement de tête, curieux de voir combien de membres souhaiteraient l’accompagner dans cette aventure risquée.

6 avril 3303 – Préparations

Hismir et Aweryth sont les deux courageux associés Remlok Industries à rejoindre l’Opération Hawkin’s Gap.

10 000 AL vont être parcourus afin de trouver certains indices qui pourraient avoir été laissés sur place, là où mes parents ont laissé leur vie. Ils étaient en mission de la plus haute importance mais les enregistrements que j’ai pu recouvrir indiquent tous qu’il s’agit d’un assassinat. Ils n’étaient pas ciblés, mais l’expédition dans laquelle il s’était engagnés était gangrénée par un group obscur. Nul ne sait quel était le véritable but de l’Expédition Dynasty en 3270. C’était il y a 33 ans, déjà, mais je n’aurais de répis que lorsqu’ils auront reçu justice. L’organisation derrière ce coup paiera cher, qu’importe notre coopération avec l’Alliance des Systèmes Indépendants et mon ami Li, de Sirius Corporation.
Je pars donc dès ce soir sur Hawkin’s Gap, rejoindre Hismir et Aweryth afin d’enquêter sur la base Gamma, puissions-nous trouver des indices intéressants, qui pourraient nous mener à une découverte sans précédent.

11 avril 3303 – Hawkin’s Gap

10 000 années-lumière de voyage ne fûrent pas une mince affaire, mais les deux vétérans explorateurs qu’étaient Aweryth et Nicou n’eurent aucun mal à atteindre l’étape finale de cette expédition : Hawkin’s Gap.
Le premier point de ralliement fût atteint avec Hismir, lequel prépara la première antenne-relai qui nous permit de communiquer avec le reste de Remlok Industries sur Bragurom Du, alors que nous étions perdus loin dans l’espace profond. Rien à reporter, si ce n’est la découverte d’une planète ammoniaque encore jamais découverte lors de l’expédition. Le directeur Nicou entreprit toutes les mesures nécessaires mais aucune forme de vie ni aucune sonde inconnue ne fût repérée aux alentours ; Il continua ainsi son chemin vers le site Gamma d’Hawkin’s Gap : Aweryth était déjà arrivé avec son Anaconda exploration.
Sur place, le camp semblait comme venu d’un autre temps. En effet, 3270 remontait déjà à 33 ans et les matériaux relevés sur place ne sont déjà plus utilisés de nos jours. Une antenne de diffusion trouvée au centre du camps fût hackée, puis nous pûmes tenir la connexion avec les membres du groupe restés sur la bulle de Sol. Quelques informations déjà connues, des plantations de laitues encore intactes, des radios allumées avaient permis la localisation du camp plus facile ; Mais ce qui nous interpella fût un terminal blanc et rouge. Celui-ci semblait hors du temps par rapport à la vieillesse de l’endroit.
Après quelques mesures de sécurité et des discussions sur la manipulation d’un tel objet, Awe et le directeur se mirent d’accord sur un scan simultané de l’engin… malheureusement seules quelques données fûrent extraites… non attendez… un code, en morse !

… ..- .. …- . –.. / .-.. .- / .-.. .. –. -. . .-.-.- .-.-.- .-.-.-
.— ..- … –.- ..- .—-. .- ..- / .–. — .. -. – / -.. . / … .- ..- – .-.-.- .-.-.- .-.-.-
.-.. .- / .-. . .–. — -. … . / …- — ..- … / – .-. — ..- …- . .-. . –..
… .- .-.. — — . / -.. . – .. . -. – / .-.. .- / …- . .-. .. – .

Ce langage est utilisé pour crypter certains messages d’humain à humain. Après d’intenses minutes de décryption, le message fût aussi transmis aux disponibles RI afin de réaliser un effort de groupe et vérifier les dires étonnants de ce message !
« Suivez la ligne, jusqu’au point de saut, la réponse vous trouverez, Salomé détient la vérité »
La ligne et le point de saut auraientt pu être Dryman Ridge, mais en pensant à Hawkin’s Gap → Sol → Formidine Rift et la ligne de Riedquat-Orrerre, il nous sembla plus judicieux de nous pencher vers cette deuxième hypothèse.
L’ingénieur Recherche Yue donna son aval pour une expédition sur Formidine Rift ; Salomé est LA femme qui fait parler d’elle depuis des années maintenant a toujours semblée baillonée par la politique des superpuissances. Ses communications sont brouillées, on tente de la faire taire… oui… Remlok Industries doit donc s’engager dans cette affaire et soutenir Salomé, qu’importe le prix. Il se trame quelque chose et le peuple doit savoir la vérité sur la menace qui plâne sur nous ou les solutions pour nous en sortir. Nous ne sommes pas dûpes, tous ces évènements vont forcément mener à un changement radical de notre façon de faire et voir les choses… prenons les devants.
En avant donc pour Formidine Rift ! Un camp sera notre objectif afin d’établir une base temporaire et enquêter sur les lieux.
Tous les explorateurs sont les bienvenus, nous encourageons votre participation à cet évènement sans précédent !

  • Guide de l’Explorateur
  • Date de départ : Le samedi 15 Avril, heure à préciser mais en soirée.
  • Lieu de départ : Près de la base planétaire de Bragurom Du
  • Objectif : Se rendre sur Formidine Rift et rechercher des lumières inhabituelles, des planètes ammoniaques avec lunes sur lesquelles on peut se poser, des objets inconnus après scans du système. Les Thargoids vivent sur des systèmes froids, peut-être pourrions retrouver des vaisseaux inconnus ? Nicou sera équipé de deux sondes inconnues, nul besoin d’en prendre, ni d’artefacts inconnus. On s’occupe de tout.Soyez juste prêts à explorer.

15 avril 3303 – Technologies et coopérations

Avant-tout, lire les deux Roleplay ci-dessous :

De nombreux pilotes se rassemblaient sur le système Bragurom Du – Barnaby Gateway. En effet, deux mercenaires venaient d’être appréhendés volant de l’équipement sur la base. Cette dernière, propriété de Remlok Industries contient de l’équipement de haute-technologie et à la pointe du moderne. Ces équipements hors de prix étaient nécessaires au bon déroulement d’une expédition de longue portée et les vétérans infiltrés, qui avaient été commandités par la Wing Atlantis, n’auraient pas dû être repérés grâce à leurs très longues années de service et compétences hors du commun… mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu et une erreur est vite arrivée sur un site hautement protégé.

La dirigeante du groupe, Elvinia de Messalina, avait fait le chemin en urgence afin d’intervenir en personne. La situation était délicate et la posture cocasse… comment expliquer cette « attaque » ?

Cette dernière étala cartes sur table, en effet la vie des deux mercenaires était en jeu et une diplomatie mal calculée aurait mis à mal les plans longuement préparés de la wing.

– Je suis ravie de vous rencontrer directeur Nicou, osa la leader de but-en-blanc
– Salutations Elvinia. De même… pourriez-vous expliquer la présence de deux mercenaires sur un site Remlok ? Notre base possède divers systèmes de haute sécurité et grâce aux efforts des associés Aweryth et Arakhur ici présents, ces infiltrés ont été repérés discrètement et mis hors d’état de nuire. Des explications ?
– Afin de faire gagner du temps à tous, je serais directe : nous avons pour projet une expédition, et cet équipement est absolument ce qu’il nous faut pour une grande expédition à 8000 années-lumières. Nous n’avons pas les moyens et c’est pour cela que nous avons tenté de les… subtiliser. Ces mercenaires sont-ils avec vous ?
– Oui, ils sont sous bonne garde dans mon vaisseau. Une grande expédition vous avez dit ? L’ordinateur de bord à calculé votre ton de voix et j’en déduis que vous partez donc à Formidine Rift… nous sommes intéressés par ce lieu. Remlok Industries est une entreprise et, j’y vois ici un échange avantageux pour nos deux groupes.
– Pouvons-nous avoir une preuve que nos mercenaires sont en vie ?! Rétorqua Tchamallow, un nomade du groupe d’Alvinia.
– La leader fit un geste de main pour calmer Tchamallow sur le sort des compères. C’est intéressant, quel échange proposez-vous ?
– En guise de bonne foi, voici vos pillards. Ils ne me sont guère utiles mais promettez moi de ne plus en envoyer vers nos structures. Nicou ouvrit le cargo, les libérant dans un capsules de survie et Tchamallow se hâte de les récupérer. Formidine Rift est un lieu fascinant et certains mystèrent flottent par là-bas. Vous n’êtes pas sans savoir que des évènements sombres se trament ici, des choses nous sont cachées, vous avez entendu les longues rumeurs comme nous toutes et tous. Dans ce but, nous aimerions que Wing Atlantis nous partage absolument toutes les informations qui pourraient être collectées sur place. Analysez et prospectez tout et en échange nous vous offrirons l’équipement dont vous avez besoin. Qu’en dites-vous ?
– Hmm… nous avons nous aussi de nombreuses choses à analyser. Des éléments confidentiels… mais puisque tel est le deal proposé et que nous n’avons pas le choix, cet équipement nous est indispensable, … nous acceptons. Et si nous ne trouvons rien ?
– Ça sera une information également, lança AncientSeal, un ingénieur Remlok Industries. Si vos informations sont justes, mais que rien n’est trouvé, le deal sera tenu. Mais si vous nous mentez, nous saurons vous retrouver.
– Très bien. Alvinia regarda par dessus son épaule afin de constater l’approbation des autres nomades venus sur place : Wilhelm des Green Planet, Tchamallow, Exo. Merci de votre clémence envers nos mercenaires. Je reste étonnée que vous ayez réussi à les attraper, ils sont généralement extrêmement compétents. Avez-vous de quoi réparer la robotique, qui aurait bien besoin d’un coup de neuf, de Tchamallow ?
– C’est noté, voici votre équipement. Vous-y trouverez du cuivre pour les conducteurs, titanium pour des réparations, de quoi soigner vos nomades durant le voyage et contrer le vieillissement rapide de l’hyperespace, des processeurs très rares sur le marché ainsi que diverses commodités pouvant vous servir, j’en suis certain. Remlok Industries se rendra également sur place avec deux sondes inconnues. Pourrez-vous emmener deux artefacts avec-vous ? Des analyses sur place nous serons bien utiles car je sens qu’au fond, notre but est le même sur cette recherche d’informations. La base Alpha est très intéressante, je vous transfère les coordonnées.
– L’équipement est bien reçu. Nous partons immédiatement sur la voie. Les analyses côté Soul Nebula seront faites par les nomades. Je vous propose côté Heart Nebula.
– C’est entendu. Nicou attendu également l’approbation des siens. Aweryth, AncientSeal, Arakhur, Yairo, Twin, Barome et Melkior réagirent positivement à l’initiative et Yairo leva les deux pouces en lançant : À l’aventure ! Yue est parti en éclaireur, il avait justement besoin de données dans ces nébuleuses. Je lui transmet les informations discutées immédiatement.
– Merci Yairo. Nomades, bonne chance. Nous nous retrouverons le 22 avril à 21h sur place au camp Alpha de Formidine Rift. Wilhelm, que les nébuleuses vous chatouillent.
– Que les nébuleuses vous chatouillent. rétorqua machinalement le spatio-citoyen en réalisant le très connu salut o7

Les pilotes s’affairèrent à leurs vaisseaux. Les spots lumineux s’allumèrent et les moteurs vrombissaient tandis que chacun se préparait à une expédition qui pourrait changer la face du monde humain, tel qu’on le connait.

Destination : EAFOTS EU-R C4-1, planète C2, -34.2057, -77.6673 // On se retrouve sur ce site le 22 avril à 21h
Objectif : Scanner les planètes ammoniaques, les systèmes qui pourraient être non répertoriés et notés en « inconnu » sur votre panneau de gauche, chercher des bases/sites/barnacles/autres via votre panneau de gauche dans les systèmes.

18 avril 3303 – Mahon Research Base

De nombreux explorateurs étaient alors partis vers la base Alpha de Formidine Rift. Certains éclaireurs avancaient très vite tandis que les plus lourdement chargés restaient sous escorte, à l’arrière du convoi. En effet, les méta-alliages récupérés sur l’usine de synthèse Darnielle’s Progress, les artefacts inconnus et l’unique et rare sonde inconnue ralentissaient légèrement la marche.

Un relai sur Mahon Research Base près de la nébuleuse California nous permis de respirer un peu avant le long trajet qui nous attendait. Formidine n’est vraiment pas la porte d’à côté. Comment les transporteurs ont-ils faits pour aller aussi loin il y a une trentaine d’année ? Quel courage… ou alors serait-ce l’appât du gain ?
Quoi qu’il en soit, le groupe Remlok Industries se regroupa dans un bar local. Il y avait peu de monde, seulement quelques internes venus en pause, un scientifique, des ingénieurs, …
Alors que Yue continuait de faire la traçe en éclaireur, Barome et Melkior étaient arrivés en premier sur la base de l’Alliance. Ils nous attendaient, un verre à la main, appuyés sur les fenêtres qui donnaient vers l’extérieur. De grands champs de champignons étranges poussaient à perte de vue.

– Directeur. Lança Barome d’un signe de main.
– Oh je t’en prie, tu sais bien que j’ai horreur que l’on m’appelle comme ça. Salut Melkior :)
– Ahah ! Pardon directeur

Nicou fit la moue en serrant la main des deux explorateurs, en faisant un signe du menton vers les champignons.

– Je suis venu une fois ici et les champignons étaient bien plus petits et… très différents. On dirait qu’ils ont gonflé :dry:
– Oui cela m’étonne aussi. Est-ce le fruit d’expérience ou du hasard ? Que nous cache t-on ici ? Pourquoi personne n’en parle plus haut ?
– Oula ça fait beaucoup de questions, je…
Les employés de la base nous regardaient étrangement et certains s’approchaient de nous… quand tout à coup :

– Yoooo whoohoooooo ! Saaaaalut les gens, bonjour, bonjour, bonjour… Ah Barome, Melkior, Nicou, vous êtes là ! Au bar évidemment. Les autres arrivent, ils changent leurs tenues.

Twin avait fait irruption à point nommé, il semblait heureux. Sa toute première expédition avait l’air de l’avoir vivifié mais il remarqua que les employés le regardaient lui aussi d’un air étrange. Il s’approcha du groupe accoudé à la fenêtre avant de laisser tout bas :

– Ils ont pas l’air commode les meubles ici. :woohoo:
– Effectivement. Je doute qu’on ne tarde sur cette base. Dit Nicou avant d’avaler une lampée de son chocolat chaud. Nos conversations ont l’air d’avoir attiré l’attention… étrange. Finissez vos verres, on déguerpit avant que ça n’empire. Je ne sais pas vous mais quelque chose cloche ici. On aurait pas du parler de notre expédition et de ces champignons aussi fort.

 

Aweryth, Arakhur et Yairo débarquèrent enfin à la porte du bar.

– Wow, vous repartez déjà ? On vient de se changer.
– On file, vite. Vous savez où on doit se retrouver, restez silencieux.

Le petit groupe était abassourdi mais, dans un même élan, prit le pas vers les cabines afin d’enfiler à nouveau leurs tenues de pilotes. Ils croisèrent AncientSeal en chemin qui avait fait au plus vite et semblait épuisé.

– Les gars, j’ai perdu mes godasses.
– On retourne aux vaisseaux AS. Remet tes bottes :lol:
– Mais… :ohmy:

La troupe se hâta, tandis que des hommes de la sécurité pressaient gentiment le pas, à distance.

Le départ se fit encombre. Pas de drones espions, des messages de décollages normaux, d’autres vaisseaux visiteurs atterrissaient, … mieux vaut ne pas attiser le regard sur l’expédition. Le prochain point était la base Alpha de Formidine Rift. ADM n’avait donné signe de vie depuis que le deal avait été fait avec les nomades d’Alvinia. Nicou croyait encore en l’échange qu’ils avaient réalisé il y a quelques jours de cela. Il fallait aller de l’avant.

Après de nombreux scans et sauts hyperespace, certains aventuriers arrivèrent sur place. Les analyses fûrent rapides à plusieurs : les deux bases de Formidine Rift y passèrent ainsi que les planètes ammoniaques des environs. Tel était l’objectif de l’expédition Formidine Rift. Les données fûrent toutes transmises au directeur qui s’affairait à analyser le tout. De nombreux messages peu utiles, des communications déjà connues, … le RICom peinait à regrouper les informations.
Nicou tiquait, :unsure: il pensait qu’un message aurait pu être obtenu dans tous ces logs. C’était ce qu’indiquait le terminal d’Hawkin’s Gap. Quelque chose avait dû être manqué. Il s’affaira donc à relire, recouper, ré-analyser, les centaines de données quand tout à coup son Asp, The Owl, émit d’étranges sons gutturaux. C’était la sonde et l’artefact qu’il transportait en soute anti-corrosion. Ces bruits étaient toujours à glacer le sans, mais le directeur s’y était habitué au fil des jours…

Je vous rejoins avec les autres, près de la base Alpha de Formidine Rift.

Précédemment, avant le départ Expédition Formidine Rift

Alors qu’Aweryth, Hismir et Nicou revenaient de leur expédition à Hawkin’s Gap, les ingénieurs et associés restés sur Bragurom Du s’affairaient autour du message en Morse. Après quelques tentatives infructueuses, un piste fût découverte : le code était doublement crypté.
Il ne fallut pas moins de deux jours à AncientSeal et Ne0tix pour déchiffrer le code du Morse au César clé 7, puis de ce dernier à du français compréhensible. Le message provenait apparemment à nouveau de Salomé mais il était cette fois-ci plus parlant : une importante information était divulguée et il nous fallait trouver un système donné.

  1. –. … — -.– / -.- –.. / -.- – – -.- … — -.– / – ..- – –.. / …- .-. .- -.– / .— -.- / -.– -.- – -.–
    1. Amis et ennemis n’ont plus de sens
  2. –.. ..- .- –.. -.- / .-. –. / -… -.- -..- — –.. -.- –..– / ..— —-. / –. -… -..- — .-. / .—- —.. -.
    1. Toute la vérité, 29 avril 18h
  3. …. -.- -.– ..- — – / .— -.- / -… ..- –.. -..- -.- / -.– ..- .- –.. — -.- – / –. .— … / -.- –.. / -..- —
    1. Besoin de votre soutien ADM et RI
  4. -..- -.- -… -.- – -.- ..-. / -… -.- -..- -.– / -.– ..- .-. .-.-.- / -.– -.- .. -..- -.- –.. / — –. -..- .— -.-
    1. Revenez vers Sol, secret gardé
  5. ..- .- / …- .-. ..- – — -.- ..-. / .— –. – -.– / .-. .—-. ..- …. -.– .. .- -..- .-.-.-
    1. Ou plongez dans l’obscurité
  6. .— -.- .. ..- .- -… -..- -.- ..-. / .-. .—-. -. ..- -..- -..- -.- .- -..-
    1. Et découvrez l’horreur
  7. -.– . -..- -.- –. .— — –. -.- / .–. -.. -….- .-.. / .. — —
    1. Syreadiae JX-F c0

Yue ? annonça le directeur dans son RICom. Pourrais-tu cibler ce système sur la carte s’il te plaît ? Très beau boulot Ne0 et AS.
Pas de problème Nicou ! – répondirent-ils, le cerveau encore en ébullition.
– Oui directeur, je calcule cela tout de suite…… Syreadiae se trouve dans la Faille de Formidine Rift. Est-ce notre prochaine destination ?
– Précisément.
– Très bien, je pars en éclaireur et vous retrouverai sur la base Alpha de Formidine Rift.

23 avril 3303 – Rencontre à 8000 années-lumière

Après de nombreux scans et sauts hyperespace, certains aventuriers arrivèrent sur place. Les analyses fûrent rapides à plusieurs : les deux bases de Formidine Rift y passèrent ainsi que les planètes ammoniaques des environs. Tel était l’objectif de l’expédition Formidine Rift. Les données fûrent toutes partagées entre les membres de l’opération afin d’obtenir des calculs et résultats plus rapides.
Bien évidemment, les vues étaient à couper le souffle. L’espace était très sombre et très peu d’étoiles brillaient dans cet infini vide. Le temps passait vite également, une semaine s’était déjà écoulée. En effet, les nombreux sauts hyperespace avaient tendance à compresser l’espace-temps et à perturber notre compréhension de ce dernier. Les pilules proposées par l’entreprise étaient là pour calmer le vieillissement accéléré des cellules et ainsi contrer les effets de l’exploration profonde.

De nombreux rapports issus par les nomades avaient déjà été reçus, notamment ce très intéressant dossier sur les excroissances que nous avons également croisées sur la base de recherche Mahon. Nos propres rapports sur les artefacts et sondes inconnues étaient aussi de bons supports d’études.
Unknown Artefact
Unknown Probe
EMP Unknown Probe
Excroissance organique

Quoi qu’il en soit, nous étions le dimanche 23, et c’était bien ce jour que la rencontre entre les nomades de la Wing Atlantis et Remlok Industries était prévue. Les pilotes devaient donc tous converger vers la base Alpha à l’heure qu’il était.
Les ingénieurs, associés et le directeur étaient déjà posés près du campement mais nous étions tous plutôt inquiet de voir autant de vaisseaux arriver. Des Diamondback, Asp, mais aussi des Anaconda aux allures plutôt combattantes qu’exploratrices.
Au final, c’est une trentaine de commandants qui se sont réunis afin de discuter. Alvinia de Messalina était bien présenté mais d’autres groupes s’étaient aussi invités.

Vous découvrirez le journal complet de cette très intéressante rencontre chez Wing Atlantis :

 

Les pilotes de Remlok Industries décollèrent à l’unisson, direction Bragurom Du. De nombreuses données avaient été échangées entre les vaisseaux des nomades et ceux de Remlok Industries. Il nous restait à les analyser afin d’en tirer profit : cela serait aussi bon pour notre entreprise, la recherche de nouveaux matériaux, le développement de nouvelles ou plus sophistiquées technologies, bref… le deal avec Wing Atlantis était en or et la connaissance est une puissance à ne pas négliger dans cette galaxie.

La date de la rencontre avec Salomé approchait, il fallait accélérer la cadence si on voulait être prêts à temps… Alors que chacun calculait sa route pour rentrer à la maison, Nicou ouvrir un canal RICom afin d’expliquer la suite des opérations :

– Ingénieurs et associés, je ne vous remercierais jamais assez d’avoir rejoint l’opération Formidine Rift. C’est un voyage intense et dangereux… merci du fond du cœur pour votre soutien… cependant l’intrigue continue et il va désormais falloir se retrousser les manches et se salir les mains dans cet ultime combat pour la vérité ! Dès notre retour sur Bragurom Du, les volontaires s’entraîneront au combat et à l’interdiction.

Voici les données à ne pas manquer :

Opération Salomé

  • Jour : 29 avril 3303
  • Heure : 20h, heure de Paris / 18h, heure locale
  • Combat Joueur contre Joueurs : Interdictions (Destruction pour les plus aguerris)
  • Mode de jeu : Monde Ouvert
  • Objectif : Protéger les CMD Salomé, CMD Raan Corsen, CMD Tsu Singh (CMD Nakamura Yuri, sur Xbox One)
    Ces 4 joueurs officiels sont les PNJ à protéger. Chacun d’eux connait ce que souhaite révéler Salomé et il suffit que l’un d’eux survivent pour que l’évènement réussise, c’est à dire que les vérités cachées par les superpuissances soient dévoilées. Évidemment, plus de PNJ survivent, mieux c’est pour l’histoire ; Si certains meurent, ça sera la fin de leur histoire ! Peut-être votre vaisseau sera t-il aussi détruit, mais nous devons tous soutenir cette cause et obtenir des réponses à nos questions.
  • Mise en place : Des entraînements sont prévus tous les soirs sur Bragurom Du. Il vous faut un vaisseau rapide avec un interdicteur, c’est tout ce qui est demandé. Nous construirons ensuite plusieurs escadrilles le jour J pour coordonner nos efforts. Une escadrille destruction est possible pour les volontaires JcJ lourd.
    Nicou coordonnera l’évènement en l’absence de l’ingénieur Vondrek.

29 avril 3303 – Opération Salomé

Jour J 29 avril, l’heure du signal de départ est proche, toute l’équipe Remlok démarra les moteurs afin de protéger quatre VIP. Nos vaisseaux légers vrombissèrent, prêt à intercepter les flotilles ennemies voulant contrer cette initiative. De lourds secrets devaient être dévoilés, et c’était ce soir ou jamais.
Notre soutien était sans faille. Edmund et Li n’avaient pas répondu à nos annonces publiques, comme s’ils voulaient que le secret soit dévoilé à tous, mais qu’ils n’osaient se mettre en avant publiquement de peur de représailles. En effet, tous ceux ayant voulu se mêler à ces étranges affaires ont disparu ou se sont retrouvés assassinés… Quoi qu’il en soit, il était l’heure de mettre un terme à ces longues rumeurs. La tension était palpable en chacun. Tous auraient donné leurs vies pour protéger Salomé, Raan, Tsu et Yuri pour le bien commun de l’humanité.

Nos RIComs s’illuminèrent tout à coup et un décompte de quelques secondes s’enclencha : le lancement de l’opération Salomé. PIUUUUUUtututututututu… Quelques regards inquiets au travers de nos cockpits, des acquiescements, il se pouvait que nous ne revenions tous en vie. Alors que le rythme du compteur ralentissait annonçant le GO final, nos doigts se resserraient autour de la manette des gaz. Tututu Tu tu tu… tu… tu……. POONNN ! Nos visières s’enclenchèrent avec tout un tas d’informations, les boosts de réacteurs crépitèrent et les FSD fûrent activés. Plus de 3000 pilotes alliés firent grimper les signatures thermiques des environs, criant en cœur : SOUVENEZ-VOUS ! POUR SALOMÉ !
Les tactiques avaient été travaillées dans le plus grand secret. Du système 46 Eridani jusqu’à Tionisla, les VIP prendraient chacun une route afin d’éviter les affrontements frontaux contre les solides flottes militaires. Gauche, Droite, Dessus, Dessous : ils viendraient de partout et de nulle-part à la fois avec un seul objectif de partage d’informations. Alors que de nombreux groupes avaient été assignés à l’escorte rapprochée, la majorité des pilotes avait pour but d’intercepter les cibles ennemies afin de les interdire ; Ce afin de faire gagner du temps à nos protégés.

Wing Atlantis, Ice Storm Squadron, Black Birds Squadron et Auxiliary, Sanctis, Green Planet, la LOSP, les Cartographes et Remlok Industries faisaient parti de la coordination francophone. Ensemble, nos flottes seraient le fer de lance allié brisant le mur de chasseurs de primes, mercenaires et militaires de l’Empire et de la Fédération. Nos intercepteurs feraient ensuite gagner du temps à nos priorités de l’opération : Salomé et Raan Corsen. Un détachement Remlok était en garde rapprochée près de Yuri Nakamura tandis que Tsu Annabelle Singh tenta une approche plus discrète par le haut de la bulle.

Trente minutes après le lancement de l’opération, les premiers éclaireurs ennemis frappèrent le Bouclier : l’avant-garde de défense. Le premier sang fût versé, lançant une frénésie chez les alliés mais également chez nos opposants. Les pilotes Remlok se trouvaient juste derrière ce bouclier. Tous n’étaient pas de très bons combattants, mais les vaisseaux avaient été adaptés pour des tactiques Hit & Run : Intercepter, fuir, réitérer. Alors que nous entamions nos premières interdictions, nos visières tournèrent au route, annonçant un problème côté Salomé.

Vondrekk ?! Des soucis avec la garde de Salomé ? – Demanda le directeur Nicou.
Suis sur place ! Escadrille opérationelle ! WOOOW, c’était moins une ! Cria l’ingénieur Armement alors que nous entendions un reste de moteur passer tout près de son cockpit. Salomé… 96% de coque, j’encaisse pour elle comme prévu. Go! Go! Salomé, jump right now!
« PFOOOORRrrr. »
Ok les gars, il a jump avec la VIP on continue notre déblayage. Direction Tionisla, nous sommes proches. J’ai des indications sur Raan Corsen, il file tout droit et ne semble pas avoir de problème. Je veux Awe, Arakhur et AncientSeal sur place à Tionisla afin de nettoyer le système avec les autres. AS, tu prends la tête de l’escadrille. Barome, Redfox, Yue et les autres restez sur ma position.
Bien directeur. Les FSD, c’est parti. Et attention de ne pas vous planter dans les étoiles ;)

Nous étions si nombreux, la vérité ne pouvait que triompher ! Il ne suffisait que d’un seul VIP pour diffuser un certain message grâce à des instruments préparés renfermant de nombreuses informations hautement confidentielles. L’escadrille principale RI continua la percée plus lentement jusqu’à la destination finale.

Après deux heures de combats incessants et d’harcèlements constants, Salomé et ses gardes continuèrent de combattre ardemment les chasseurs de primes endurcis et autres laquais de l’Empire. Au moment où Salomé était arrivée au cœur de la civilisation humaine, à seulement 6 sauts de Tionisla, son FSD commença à malfonctionner. Ses gardes souffraient aussi de problèmes techniques, ce qui retarda leurs sauts hors du système Anumclaw. Ce problème fût très vite repéré par les opposants qui saisissèrent immédiatement l’opportunité après plus de 600 AL de traque. Ils frappèrent de toutes leurs forces.

Ici Vondrekk, c’est la panique ! Aaah ! VRRTATATATATA !! Modules HS, Techniciens morts ! Je ne pense pas que je… PREND ÇA FILS DE… oh. mon. dieu…. Les garkrzfczfzxchhhhhhhh………..
Vondrekk ?! Paniqua Nicou
VONDREKK ! Crièrent ensemble les pilotes RI.

Le signal vital de l’ingénieur Armement vira au rouge dans les visières des associés et autres ingénieurs, avant qu’un autre message ne vienne rompre le silence.

Salomé… est défaite. Yuri, Raan et Tsu sont à destination. Code lancé. Souvenez-vous. Pour Salomé

Avec les lourds dégâts aux modules des rencontres précédents, la garde rapprochée The Seven Veils et notre ingénieur Vondrekk n’eûrent que peu de chance, et la transmission finale de Salomé fût la suivante : Les systèmes plantent, je tente de m’éjecter… malfonction de la capsule de survie ! ……….

Dans le chaos, les milliers de pilotes se cachaient le visage ou se prenaient la tête entre les mains. La rebelle, celle qui osa se soulever et pointer du doigt n’était plus. Une grande tristesse nous empara. Le prix a payé était lourd, et déclarer la vérité ne ferait qu’empirer la situation… mais nous devions le faire. Nous devions soulever le voile sur ce que cachaient les puissants.
Les mots me manquent. Cette initiative montr qu’autant de pilotes peuvent s’unir pour un but commun. Si jamais nous venions à être menacés, peut-être le peuple se soulèverait-il à nouveau afin de protéger le bien commun ? J’ose l’espèrer, car les temps qui approchent sont d’un noir encore plus sombre qu’actuellement.
Faisons les bons choix.

ls savent. Il savent depuis des décennies, peut-être des siècles. Il savent que quelque chose est tapi dans les ténèbres et se dirige vers nous. Toutes vos actualités, les guerres, les enquêtes, les disparitions… C’est leur façon de procéder, de se préparer tout en gardant le silence. Impossible de pondre une flotte de vaisseaux de guerre sans raison valable, les curieux se poseraient bien trop de questions. En revanche, il suffit d’inventer une menace, de se lancer dans un faux conflit, d’amuser le bon peuple en enchaînant toutes les manœuvres possibles de diversion afin de précipiter les puissances les unes contre les autres, il suffit de manipuler les marchés pour faire basculer l’économie. Tout plutôt que de laisser la plèbe commencer à cogiter sur les vrais problèmes.

Qui sont-ils ? n’allez pas vous imaginer que les Fédéraux, l’Empire ou même l’Alliance sont les responsables. Cela va bien au-delà. Le gros de ce que vous pensez savoir est faux. Ce tissu de mensonges a été cousu de fil blanc par ceux-là même qui se sont autoproclamés protecteurs de l’humanité. Ils nous cachent la vérité, tout en nous préparant dans le plus grand secret à la confrontation. Les malheureux qui tombent sur un pan de la machination disparaissent, purement et simplement. Cette révolution de l’ombre détermine les faits qu’elle veut voir exposer au grand jour. Comme elle décide du moment de ces révélations.

Et leurs machinations ne s’arrêtent pas là. Au fil des ans, ils ont aussi préparé tout un tas de plans de secours. Peut-être par peur de l’échec. Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous savez qu’un conflit nous a opposé à une espèce d’extraterrestres. Vous savez de quoi ils étaient capables à l’époque, alors la véritable question c’est : « De quoi sont-ils capables aujourd’hui ? ». Nos soi-disant protecteurs ont pensé que l’espace civilisé risquait de succomber. Qu’il serait nécessaire de prendre la fuite, de trouver un nouveau foyer. C’est ce qu’ils cherchaient ici, au cœur du vide. Un refuge où fuir, où se cacher ; Une terre d’exil. Tout ça, c’est le plan Dynastie. Ils ont donc envoyé des vaisseaux, et une sacré pelletée, à la recherche de mondes de type terrestre aux confins de la galaxie. Vous savez où, vous vous y êtes rendus (Conflux, Hawkin’s Gap, Formidine Rift). Sitôt ces données en poche, ils ont procédé comme prévu à l’élimination de toute trace. Tous ces équipages… assassinés. Personne n’était censé savoir, vous comprenez. Nous autres, la plèbe, n’avons jamais eu vent de tout cela, bien sûr. Pas un mot. Ils pensaient que la vérité causerait son lit d’émeutes, de panique et de confusion. Ils n’avaient d’ailleurs peut être pas tort. Quoi qu’il en soit, ils nous ont menti encore et encore. Mais il est impossible de mentir éternellement. la vérité a du caractère, elle finit par se rebeller.

Je me suis dit que quelqu’un devait être informé ; C’est tombé sur vous, félicitations. Maintenant, ce que vous faites de ces informations, c’est votre problème. Il est même possible qu’ils vous aient laissé découvrir ce message s’ils jugent que le temps est venu. Il n’y a peut-être plus rien à cacher. Je ne sais toujours pas si j’ai réussi à les berner ou s’ils tirent mes ficelles. Une question doit vous démanger à présent : comment suis-je au courant ? C’est simple, ma mémoire est un puzzle qu’on s’est amusés à jeter par terre. Mes souvenirs ont été sciemment modifiés, et par eux, pas par moi, au cours des années. Mais j’ai finalement réussi à reconstituer l’image d’ensemble, plus ou moins. En fait, j’ai fait partie des leurs. J’ai participé à tout ça, je les ai aidés, jusqu’où jour où ma conscience s’est éveillée.

Je ne crois pas que ma crise existentielle les ait ravis. Enfin… j’espère ne pas avoir fait tout ça en vain.

Rebecca.

Remlok Industries ferme une page de ce Chapitre Raxxla et Salomé. Des ennemis approchent, nous devons analyser la situation afin de tirer meilleur parti de nos chances de survie. Le Chapitre Science et Aliens est en cours d’écriture.
Soyez-prêts pilotes.
Merci à tous les participants de ce premier chapitre ! Ils arrivent…

À propos de Nicou

Gérant du site Remlok-Industries.fr || Gestion de communautés, analyses, traductions, réseaux sociaux et bases de connaissances.