The Outpost #115

Nicou   0   Futur, Remlok, Roleplay 16 juin 2019

This post is also available in: English (Anglais)

Pilotes,
Bienvenue sur un Récap des mois de Mai et Juin pour Elite: Dangerous.
Jetez un œil à ce nouveau The Outpost et retrouvez toutes les infos à ne pas manquer : « The Outpost #115 » !

Nous travaillons actuellement au développement du site avec https, optimisations, vitesse du site (x3), 100% compatible mobile, thème nuit/jour et d’autres améliorations ! Vous devriez pouvoir en profiter pour le mois de juillet.

N’oubliez pas que vous pouvez rapporter les bugs rencontrés en jeu sur le nouvel outil Issue Tracker.
Suivez notre Twitter @RemlokFR et rejoignez le Discord de la communauté Remlok.
Ou bien suivez-moi directement sur Twitter @NicouLenny.

 

Sommaire :

Frontier News

Elite: Dangerous – Deuxième partie d’année 2019

Nous y voici, mi-juin 2019 on a donc fait la moitié de l’année.
C’est à dire qu’à partir d’aujourd’hui nous devrions avoir encore un an à attendre avant d’avoir la grande mise à jour qui devrait révolutionner Elite: Dangerous, en mi-2020.

Qu’avons-nous obtenu en jeu pour le moment, en 2019 ?

  • Des outils d’accessibilités pour les joueurs comme les nouveaux ordinateurs de bord ou une amélioration des panneaux de navigations ;
  • Un guide complet du pilote, très pratique pour les joueurs débutants ;
  • Un écran de commerce amélioré profitant à tous les joueurs ;
  • Des équilibrages BGS, dont certains mis en place en silence, afin d’améliorer les derniers déboires de la Simulation en Arrière-Plan ;
  • Ainsi qu’une première Initiative Interstellaire, dont le succès est discutable… mais de nombreux retours ont été faits. En espérant qu’ils améliorent la prochaine itération des II. Avec une semaine de vote en anglais dans les forums, une semaine d’attente que les Mégaships et Avant-Postes s’installent comme par magie, une semaine de recherche d’artefacts Gardiens en surface et en solo car open surchargé ainsi qu’une semaine de combat pour un Multicanon AX… dont le tracker sur l’interface n’est pas affiché (bug connu) et la synthèse de grind Gardiens pour passer les munitions AX a été copiée collée des Multicanons standards (c’est écrit munitions standard au lieu de munitions AX) sans faire attention… on espère quelque chose de GRAND pour la prochaine édition en juillet, à la hauteur du système qui était annoncé.

 

Comme annoncé par Frontier, les deux premières mises à jour 2019 seront pensées pour aider les nouveaux joueurs à mieux appréhender le jeu grâce à l’addition de nouveaux modules, outils en jeu et simplifications de systèmes. Avec une première mise à jour en Avril, nous devrions obtenir une sortie de la deuxième mise à jour pour juillet.

En effet Will Flanagan, Community Manager Elite: Dangerous, a annoncé tourner actuellement une vidéo pour la compagnie. Nul doute qu’il s’agit d’une vidéo de présentation du contenu Mise à Jour Juillet. D’ici les deux prochaines semaines, nous devrions donc obtenir une annonce du prochain contenu.

Qu’allons-nous obtenir durant cette deuxième partie de 2019 ?

  • Dans un futur proche < un mois :
    • Une deuxième Initiative Interstellaire, amenant une nouvelle histoire soutenue par des fonctionnalités, en théorie. Précédent l’II 1, plusieurs articles Galnet mettaient en avant les Thargoids et la recherche de technologies pour les combattre, grâce aux sciences des Gardiens. Actuellement, de nombreux articles mettent en avant les plans du président de l’Alliance Gibson Kincaid… d’ailleurs, il a été destitué de ses pouvoirs et reconnu coupable avec l’amiral Yamamoto et le président de la Bank of Zaonce d’assassinats de plusieurs personnalités lui faisant de l’ombre, dont Fazia Silva. Je pense donc que l’II 2 sera basée sur l’Alliance.
    • Des nouveautés, modules, systèmes simplifiés pour aider les joueurs les plus débutants.
    • Davantage de correctifs apportés au jeu. À noter que depuis le début d’année : 2201 bugs ont été reportés + 47 actuellement en tests + 32 corrigés ce qui est plutôt très faible.
  • À partir d’Octobre/Novembre :
    • Des additions au jeu pour tous types de joueurs. Seulement deux mises à jour sont centrées sur les débutants joueurs.
    • Commerçants de Matériaux XenoMis en jeu par inadvertance par Frontier lors de la mise à jour Avril… trop tôt ?
    • Planètes Glacées améliorées – Confirmé
    • Transporteurs de Flottes d’Escadrons – Confirmé
    • Combat FPS « Space Legs » – Non Confirmé, « leaké »
    • Variante Thargoid en surface – Non Confirmé, « leaké »
    • Constructions de bases – Non Confirmé, « leaké »
    • D’autres choses non leakées… qui devraient vous intéresser pour cette année et/ou l’année prochaine. Il y a des surprises, petites ou grosses. Pour ma part j’espère d’excellentes histoires, grâce aux désormais trois scénaristes spécialisés Elite: Dangerous parmi leurs employés. Croisons les doigts !

Dans tous les cas, Frontier Developments ont une excellente santé économique, un marché en essor et ils ont également obtenu une hausse des salaires (globale ou seulement certains profils) via un document leaké.

Ils ont également un nouveau partenariat de Publishing avec les développeurs de Haemimont Games, entre autres auteurs des jeux Tropico et Surviving Mars. Le jeu issu de cette coopération devrait sortir d’ici deux à trois ans, et celà pourrait coller sur un autre leak signalant le jeu sortant sur cette période comme un jeu de stratégie en temps réel ; Ce qui collerait aux types de jeux développés par Haemimont. Il s’agit du tout premier partenariat de Publishing, et Frontier espère bien en obtenir de nombreux autres. Ceci n’est que la première étape pour l’économie grandissante de la compagnie. – Source officielle LondStockExchange

Comme toujours : jouez pour le plaisir. De bonnes choses vont arriver sur Elite, le jeu est loin d’être « mort », très loin, mais le contenu reste très pauvre pour les joueurs plus vétérans tandis que les nouveaux joueurs avancent dans le contenu. Profitez-en pour découvrir d’autres titres, rejoindre les initiatives interstellaires, vous amuser avec des groupes de joueurs comme Remlok, Wing Atlantis, Deep Space Network ou encore le Centre Interstellaire de Recherches Scientifiques.
D’ailleurs si vous comptez jouer à World of Warcraft Classic, je monte une guilde sérieuse : Remlok’s Horde ! 😉

Retour au sommaire

 

Communauté Remlok

Pour éclaircir un point qui me revient souvent à propos de Discord — une plateforme où les utilisateurs peuvent discuter ensemble de divers sujets sur des serveurs écrit/vocal —, j’administre le Discord de la Communauté Remlok. Bien que principalement Elite: Dangerous, il s’agit d’un serveur multigaming où tous les joueurs de toutes factions et tout jeux peuvent discuter de différents sujets et/ou rejoindre des parties de différents jeux en groupes.
Bien sûr, le groupe de joueurs Elite « Remlok Industries » est hébergée sur ce serveur, mais c’est aussi le point de rencontre d’autres groupes de joueurs de divers jeux et un lieu où l’on peut s’amuser et discuter ensemble de tout plein de sujets.

Entre autres, voici ce que propose le serveur Communauté Remlok :

  • Un serveur administré et modéré permettant à tous utilisateurs de Discord de rejoindre un lieu où l’atmosphère est bonne et la sécurité de tous garantie ;
  • Elite: Dangerous. En tant que jeu principal du serveur, nous offrons des canaux FR et/ou EN à votre choix comprenant entre autres :
    • Actualités
    • Contenus des joueurs, Collaborations & Évènements
    • Discussions et partage d’images/vidéos/médias
    • Services de réapprovisionnements en carburant/drones, réparations et même escorte de vos retours d’expéditions
    • Rapports de Bugs en français
    • Galnet Audio FR, les actualités E:D doublées en français
    • EDRPG-RI, un espace Roleplay sous les règles du jeu de rôle officiel Elite: Dangerous.
  • Multigaming. Avec une vaste palette de jeux de Rocket League à The Elder Scrolls Online, Sea of Thieves ou encore For Honor, les membres Remlok peuvent trouver des joueurs pour 23 de nos jeux favoris. Et si ce n’est pas assez, le tout est modulable et 8 canaux par catégories de jeux sont également disponibles.
  • Communauté. Afin de parler de la vie de tous les jours, la cuisine, la peinture et les sujets qui nous tiennent à cœur.
  • Un support pour votre groupe. Vous pouvez également obtenir votre catégorie privée afin de développer votre groupe de joueurs.
  • Et plus ! Nous sommes plus de 450 membres actifs, rejoignez-nous : https://discord.gg/M4HYAdA

Retour au sommaire

 

Roleplay Distant Worlds 2 – CMD Hillgrob

Le commandant Hillgrob m’envoie régulièrement ses histoires, alors qu’il explore la galaxie à l’aide de l’expédition Distant Worlds 2.
Découvrez ses nouveaux récits et images dont vous pourrez retrouver le début de son aventure sur The Outpost #113.

Distant Worlds 2 - Jour 79
01/04/3305 – Swoals IL-Y e0 – Hades Edge

L’ascenseur magnétique se met à crépiter et remonte enfin le SRV. Je me précipite sous la douche pour me débarrasser de ma combinaison et de ma sueur qui me colle à la peau. Et pour boire.
Une semaine… Je suis resté une semaine entière bloqué dans mon rover retourné et en panne sur un planétoïde avec seulement 3 jours de rations de survie et quelques litres d’eau.
Tout avait pourtant bien commencé : J’avais réussi un atterrissage parfait, m’étais éloigné un peu de mon Asp Explorer, pris quelques clichés et rédigé mon compte-rendu quand une alarme déchira le silence : Une éruption stellaire massive venait de crever à la surface de la géante rouge et se dirigeait sur moi. Si mon vaisseau est parfaitement protégé magnétiquement, il n’en est pas de même pour les véhicules de surface. C’est sur le chemin du retour qu’à eu lieu l’accident.
Un saut mal réceptionné et un choc violent avec une pierre dure m’ont fait atterrir sur le dos à côté d’une cheminée volcanique. La chaleur intense commença à chauffer dangereusement le panneau latéral d’un des deux réacteurs, risquant de le mettre hors service. J’ai poussé à temps le bouton de boost pour me dégager, sauvant ainsi ma peau et celle du véhicule, mais celui-ci glissa sur le côté et se mit en travers d’une autre cheminée, plus grande et heureusement éteinte, juste à temps pour me protéger du flux intense de particules à haute vélocité.
Protégé par la cheminée, j’ai tenu une semaine de temps terrestre complète en synthétisant régulièrement du carburant pour chauffer la nacelle du rover et pour garder activés les boucliers. Je passerai les détails sur mes conditions de survie déplorables, sur les 3 lettres testamentaires que j’ai rédigé et sur mon angoisse que la tempête solaire s’éternise. C’est le problème du verrouillage gravitationnel propre aux planètes trop proches d’un corps massif : Le jour dure éternellement…
Puis comme par enchantement, les capteurs cessèrent leur signaux alarmants et la tempête passa, me permettant de reprendre le chemin du vaisseau.
Pour l’heure, je me sèche le corps, la barbe et le peu de cheveux qu’il me reste en sirotant un café bien noir avant d’entreprendre le nettoyage du SRV. Ça fait quand même foutrement du bien d’être vivant !

Edit du 06/04/3305 – Phroi Bluae QI-T e3-3454 – Cerulean Tranquility

J’ai mis 5 jours à rallier le waypoint officiel mais tout le monde est déjà parti. Même sans prendre de précaution particulière je n’ai croisé personne.
L’endroit est au milieu des restes nébulaires bleus d’une nova, comme j’ai déjà pu visiter par le passé. Le temps de prendre quelques clichés et je repars.
Ah, j’ai failli oublier : J’ai bien mérité une « Explorer’s Anchorage special ale – year 1 » pour me consoler des événements de la semaine passée !

Distant Worlds 2 - Jour 85

07/04/3305 – Hyuqau MT-Q e5-11322 – L’Oeil du Monstre

J’ai enfin repris ma route et il m’a fallu une journée pour couvrir la moitié de la distance nécessaire à la prochaine étape. J’ai d’abord contacté mon vieil ami le CMD Sven Aegirson qui m’a avoué avoir été contacté par l’ingénieur Marco Qwent. Un rapide coup d’œil à mon tableaux d’ingénieurs m’a rappelé que je ne l’avais pas encore visité. Apparemment, comme tous ces excentriques reclus, ses demandes sont exotiques : 25 terminaux modulaires sont nécessaires pour attirer son attention et gagner sa confiance.
Un clignotement dans le menu des communications m’indique alors que le CMD LordAkusa souhaite s’entretenir avec moi. LordAkusa est un jeune pilote qui souhaitait en apprendre un peu plus sur le vol spatial et les dangers de l’espace profond. C’est donc naturellement que je me suis porté à son secours, par radio, à 35.000 années lumières de distance. Je prends congé de mon cher Sven et enclenche la conversation avec le jeune homme.
Nous avons conversé pas loin de 4h, de tout et de rien. LordAkusa est curieux, avide de découvertes et soucieux de se faire une place dans le cercle des pilotes. Dès le début, j’ai su que ce bleu pourrait devenir un futur as pour peu qu’on lui indique les ficelles du métier, et comment ne pas se prendre les pieds dedans. J’ai fini par lui donner les coordonnées du premier site Guardians que j’ai découvert, il y a fort longtemps, en lui expliquant qu’il fallait d’abord passer voir Ram Tah sur Deciat pour que celui-ci lui propose d’aller arpenter les ruines antiques à bord d’un SRV, à la recherche de secrets oubliés et de technologies avancées… Soudain, je me rappelle une chose : Ram Tah, les ingénieurs, et par là même les sorties terrestres à bord de SRVs ne sont accessibles qu’aux pilotes ayant installé l’extension « Horizon » sur leur appareil. Je questionne le CMD LordAkusa pour lui demander mais sa réponse est négative. Damn ! Pas de bol.
J’explique alors que rien n’est perdu et qu’il est possible de la faire installer par la suite et que les possibilités de libertés en vol seront véritablement accrues. Entre autre, il m’aurait été possible de l’inviter à bord de mon Asp pour visiter avec moi ma prochaine étape : Un trou noir logé au milieu des restes d’une supervova rouge sang…

Distant Worlds 2 - Jour 91
28/04/3305 – Toujours en course vers le waypoint 11
Si la première semaine de l’expédition j’ai pu vivre des moments de renoncement et de nostalgie de la Bulle ; que dire de l’expédition après plus de 100 jours de trajet ?
Je ne vais pas vous mentir, cette partie du chemin est particulièrement éprouvante. J’ai commencé par limiter ma cartographie des planètes abondantes en métaux pour me concentrer seulement sur les plus grosses, les plus proches ou celles qui sont terraformables. Je laisse donc un paquet de planètes non cartographiées derrière moi mais qu’importe : Il faut avancer.
Ces derniers jours, j’ai enchaîné les heures de vol pour m’approcher au plus vite mais je compte quand même faire un petit détour pour confirmer la présence d’anémones sur une planète orbitant autour d’une étoile blanc-bleu type B…
Le problème c’est que cette partie de la galaxie est très pauvre en étoiles à neutrons et que la densité stellaire baisse terriblement. Avec mes 47 al de portée, mes sauts se font de plus en plus en zigzag. Je commence à regretter d’avoir fait le choix d’emporter des lance-mines pour ma défense personnelle. Sans eux, j’aurais pu sauter à 50, peut-être un peu plus…
Le panneau de communication crépite, me sortant de ma rêverie : Ça y est, les premiers commandants sont à Beagle Point et certains fêtent dignement leur arrivée ! Un commandant répondant au mystérieux nom « Up2d4t3 » et appartenant au BuckyBall Racing Club a même bouclé le périple en seulement 5h, 39 minutes et 29 secondes !
Je consulte les informations officielles : Il y a trois conditions à remplir pour valider l’expédition et obtenir son badge :
1- Être inscrit. Ça c’est fait puisque je possède le numéro 11949.
2- Arriver à Beagle Point entre le 22 avril et le 13 juin.
13 juin ?! Mais c’est dans 15 jours !
Je ferme mon panneau de communication et je décolle en trombe, disant au revoir à une planète glacée couleur or, 12 fois plus massive que la Terre.
Distant Worlds 2 - Jour 106

29/04/3305 – FACHOAE HD-M c10-4 A 2

Le café chaud est l’ami de tout pilote qui vient de se taper plus de huit heures aux commandes… Surtout au réveil.
Je suis en train de finir une deuxième tasse agrémentée de petites barres chocolatées avant de me remettre à mon poste de pilotage…
Je me suis vraiment fait peur hier. Ce n’est pas 15 jours qu’il me reste pour finir Distant Worlds 2 mais 45 ! J’étais tellement habitué à avoir un retard d’une semaine sur le peloton que j’ai tout simplement occulté le mois de mai.
Bon, tout ça ne doit pas me rendre oisif pour autant et il reste des tas de choses à faire, à commencer par parcourir plus de 15.000 années-lumières, soit 350 à 400 sauts. Je rallume donc tranquillement mes modules et mets le cap sur le système FLYUA BLI EH-U E3-12 découvert par le CMD Deringer101.
Le système s’articule autour d’une étoile bleu-blanc type B. Ce genre d’étoile est très massive et chaude, pas loin de 30.000°K. De fait de sa masse, sa durée de vie est réduite et seules un petit nombre d’espèces vivantes – découvertes il y a peu – survivent dans ces conditions. Les anémones indiquées par le Codex sont au rendez-vous.
On ne connaît pas encore grand chose de ces organismes sinon qu’ils « poussent » sur des planètes dénuées d’atmosphère, qu’ils sont gigantesques et sans doute très vieux. Une variation de couleur du sol à leur base et des ramifications qui ressemblent à un système circulatoire font penser que les anémones extraient du sol des minéraux. L’importante émission de lumière bleue de l’étoile et les radiations sont sans doute absorbées par photosynthèse… A moins que les vents stellaires ne leur apportent des gaz ionisés nécessaires à leur survie.
Toujours est-il que ces organismes sont fascinants et on peut voir des pulsations de couleurs chatoyantes à travers de petites ocelles, et les entendre bruire doucement.
Je parcours ce champs d’organismes incroyables empli de fascination et d’émerveillement. C’est dingue : Ça fait plus d’un an que je parcours la galaxie, avec plus de 1200 heures de vol à mon actif, et la beauté simple de ces paysages incroyables me fascine toujours autant.

Distant Worlds 2 - Jour 109

02/05/3305 – FLYUA BLI EH-U E3-12 – Premiers pas sur Horizon de LordAkusa

J’ai pris quelques jours de repos au pied de mes anémones et je rêvassais dans ma couchette avec un verre de Bourbon Indi à la main quand le panneau de communication sonna dans le cockpit. Je pris la communication sur le comlink.
« Allo ? Commandant Hillgrob ? Ici le CMD LordAkusa. Je voulais te poser une petite question au sujet des scarabée VRS. Je viens de faire l’acquisition du pack Horizon et je l’ai installé sur mon Cobra mais je fais quoi après ?
– Salut commandant. T’es où là ? Système Kremainn ? Tu achètes une baie de véhicules. Elles existent en catégorie G ou H de mémoire. Les G sont plus légères, par contre elles demandent plus de jus pour fonctionner. Il faut aussi que tu achètes un scarabée après avoir acheté la baie. Tu y arrives ?
– Oui pas de soucis. Et on l’utilise comment le VRS ?
– C’est simple : Tu regardes les planètes sur ta carte système. Celles qui ont un demi-cercle bleu sont assez hospitalières pour être parcourues. Tu mets le cap dessus. Quand tu seras assez près, ta vitesse va arriver à 2500m/s et ton vaisseau entrera dans un mode d’approche automatique verrouillé à cette vitesse. Pas d’inquiétude si tu as l’impression d’arriver trop vite et si le vaisseau grince : C’est normal et c’est juste un mauvais moment à passer. T’en es où ?
– Là je descend… Voilà, mon vaisseau s’est arrêté à 13km d’altitude et la gravité est de 0.08G. J’entame la procédure de descente… Oui ? Ah, le train d’atterrissage en effet. Je stabilise. Me voilà à la surface. Menu ventral ? Ok, trouvé. Je déploie le scarabée.
– Excellent. Tu sors par l’arrière de ton vaisseau. Roule un peu et tu devrais voir les premiers grincement du scanner. Tu choisis un signal au pif et tu t’en approches. Tu devrais pouvoir détecter la présence d’un objet au sol à plusieurs centaines de mètres, parfois quelques kilomètres. T’en es où ? Je ne t’entends plus…
– Mon micro s’est coupé, fausse manip. C’est génial ! J’ai trouvé une chondrite bronzite… Ok, je tire dessus et je ramasse les morceaux. Au fait, il faut toujours envoyer son vaisseau en orbite ou pas ?
– Non, pas besoin mais c’est pratique si tu ne veux pas qu’il soit scanné et détruit par un pirate de passage. C’est rare mais ça arrive. De toute façon, il partira tout seul si tu t’en éloignes trop, et il te faudra le rappeler quoi qu’il arrive. Ton SRV possède 2t de cargo donc si tu as la chance de trouver un site de crash, pose-le pas loin et fais des aller-retours. Pour les matériaux, il seront transférés automatiquement à bord. Ça te servira pour les ingénieurs mais ça, je te l’enseignerai une autre fois. Ah ! Et n’oublie pas de configurer ton réacteur vertical, ça t’aidera à faire des sauts sympas et à te redresser si tu chavires. T’es rentré au bercail ? Bouge pas et suis la manip… »
Après avoir accepté l’invitation aux Mondes Lointains dans le tableau des communications, l’hologramme du CMD LordAkusa se matérialisa sur le siège copilote situé sous ma passerelle. Là, je décolai, lui fis survoler les anémones et parcourir près de 400al après avoir expliqué comment synthétiser de quoi multiplier par deux sa portée hyperspatiale. Quelques sauts plus tard, je débouchai sur une étoile à neutrons dont les deux jets de matière polaires, lents, furent traversés par mon vaisseau en vue de surcharger mon FSD et multiplier par 4 ma portée de saut.
Le commandant LordAkusa prit quelques clichés et me salua chaleureusement avant de prendre congé. Pour ma part, je continue mon voyage..

Distant Worlds 2 - Jour 124

17/05/3305 – A moins de 180 sauts du Point Beagle

J’ai laissé derrière moi ma planète aux anémones il y a 15 jours et parcouru depuis des milliers d’années-lumières. Le waypoint N°11 de l’expédition DW2 a été franchi très exactement à l’endroit prévu mais avec deux semaines de retard sur le groupe de tête. L’atterrissage s’est effectué au crépuscule. Une planète aquatique, majestueuse, me scrutait de son œil bleu sur ma gauche tandis que l’orbe minuscule de l’étoile disparaissait à ma droite, sur l’horizon. Je suis resté au sol aride, noir et froid juste le temps de cocher une croix dans mon carnet de liaison, prendre un cliché en haute définition de mon Asp filant vers l’étoile, et de programmer la destination suivante : Beagle Point.
Avec 60 sauts aujourd’hui et plusieurs dizaines de sauts les jours passés, il m’en reste moins de 180 à franchir pour y arriver, mais ces sauts se font de manière erratiques tellement la densité stellaire est faible.
C’est en effet à peu près à 7000 al de mon objectif que j’ai commencé à franchir les abysses, cette région de l’espace quasi vide entre deux bras de la galaxie. C’est aussi à ce moment que j’ai commencé à ne retomber que sur des secteurs déjà visités par d’autres commandants. La plupart cependant ont été visités à l’époque des premières générations de scanners, ce qui me permet d’engranger encore de belles primes de première découverte.
Je sais que mes prochains sauts se feront de manière mécanique et je commence à regretter l’animation de la Bulle : Ses joies simples du combat spatial et sa frénésie d’achats de vaisseaux à grand coup d’opales. Pourtant, je sais aussi que je ne verrai pas âme qui vive avant plusieurs mois, à moins que Beagle Point ne soit, comme le disent les rumeurs, sillonné de pirates sans foi ni loi.
J’aurais quand même de belles découvertes à mon actif. De nombreux systèmes porteront désormais mon nom comme premier découvreur, et pas moins de 20.000 planètes auront été scannés jusqu’ici, dont un quart aura été cartographié.
J’ai découvert récemment un corps céleste balafré par un éclat de glace, sans doute frappé par une comète, et une géante gazeuse aux couleurs rappelant les crèmes glacées raffinées servies dans le système Sol.
D’ailleurs, en parlant de glace, je vais rajouter ça à la liste des aliments que je vais prendre lors de mon premier vrai repas de retour dans la Bulle… Mais il va falloir choisir : La liste compte actuellement 43 références !
Et je ne compte pas les vins.

Distant Worlds 2 - Jour 127

20/05/3305 – Dernier rush vers Beagle Point

Les appareils de la marque Lakon, en dehors d’être robustes et de garantir une vue imprenable sur l’espace, disposent d’une gamme particulièrement étendue de modules officieux n’apparaissant pas au catalogue. De tous, la machine à café est sans doute la moins dispensable.
C’est accompagné d’une tasse de café sans sucre, mais avec une pointe de lait, que je débute cette journée. Je me décide depuis quelques sauts à faire des synthèses FSD pour rendre mon périple moins pénible : Avec en moyenne une étoile tous les 30 années-lumières, sauter droit devient impossible et je constate que le dernier rush vers Beagle est effectivement d’une monotonie sans nom.
C’est le CMD Knowfler, membre du Galactic 911, qui m’a expliqué que les derniers sauts lui avaient paru très long à l’époque.
Si je me considère comme un pilote correct, j’admets que le CMD Knowfler, avec 3 fois plus de systèmes parcourus et une place de numéro 2 intergalactique en chasse aux Thargoïds, fait office de véritable légende. Il pilote actuellement un Krait Phantom irisé, baptisé « Venom », et bardé de sigles anti-xéno. Aux dernières nouvelles, il parcourait la Bulle à la recherche de matériaux fabriqués rares grade 5.
Notre conversation s’est portée sur les « premières découvertes ». Depuis que je suis parti en exploration, et hormis les 5000 premières années-lumières où je n’ai rencontré que des systèmes déjà visités, je parcours des systèmes vierges et y apporte mon nom comme premier découvreur. Jusqu’alors, je ne m’étais jamais posé la question de la différence de tarifs. J’ai souhaité en avoir le cœur net et j’ai consulté la base de données de Remlok Industries. Après un rapide calcul, il s’avère que les premiers découvreurs font 2.88 fois plus de bénéfice à travail égal que les pilotes se contentant de passer après eux.
Quand je pense à tous ces fumeux qui sont passés à côté de corps abondants en métaux terraformables valant 2 millions chaque, et que ma cartographie de leurs restes ne me rapportera que 680k par objet, ça me fend le cœur.
Quoi qu’il en soit, que ce soit pour trouver des matériaux ou tout connaître de l’exploration spatiale et plus encore, le site de Remlok Industries est le partenaire de tous les pilotes. En plus, vous pouvez y retrouver mes précédentes aventures…

Distant Worlds 2 - Jour 129

22/05/3305 – Beagle Point

J’appuie une dernière fois sur la commande de chargement du Frame Shift Drive, et pousse la manette des gaz…
Le vaisseau s’ébranle et saute dans l’hyperespace. Au bout de l’hypertunnel, un point lumineux grandit à vue d’œil pour devenir une étoile qui me saute au visage en prenant tout mon champs de vision, tandis que le vaisseau freine brutalement dans un vrombissement caractéristique.
Ça y est ! Je l’ai fait ! Je suis enfin arrivé à Beagle Point, un des points de la Voie Lactée les plus éloigné du système Sol et terminus de l’expédition Distant Worlds 2 débutée le 13 janvier 3305.
On garde son sang froid… Une passe sur les cibles locales, les canaux de communication et un coup d’œil alentour me confirment que l’endroit est désert : La frénésie des premiers arrivants est passée et le monde humain tourne désormais autour des événements récents qui se produisent dans la Bulle.
Après un scan rapide, je me dirige vers la balise qui orbite autour de Beagle Point 2, un planétoïde rocheux pourvu d’un immense cratère. La balise donne l’explication du nom « Beagle ». Il semblerait que ça fasse référence au chien d’un pilote. Cette balise est là pour rappeler sa mémoire. L’histoire est banale, quoique touchante : Des milliers de pilotes ont effectué l’un des pèlerinage les plus emblématiques de la galaxie pour rendre hommage au meilleur et plus fidèle ami de l’Homme.
Je reste un instant interdit, abasourdi par le voyage que je viens d’entreprendre. La sonde clignote doucement à côté de moi et la Voie Lactée, loin derrière, m’appelle de nouveau.
Je pianote quelques lignes.

Bienheureux les pilotes, qui au fond de l’espace,
Echappant aux despotes, aux pirates, à l’angoisse,
Arrivent sains à bon port, aux abords de Beagle.
Gloire à vous, commandants, symboles forts de courage,
Loin du monde des vivants, des fous et des orages,
En voyant vos efforts, on en prend plein la gueule !

Après avoir atterri au bord de l’immense cratère et m’être émerveillé sur ce soleil lointain qui illumine un monde insoupçonné, je décide de faire profiter de ce moment à un autre commandant. Au bout de quelques minutes, un pilote, le CMD Foreskinner, se connecte. Je fais les salutations d’usage et donne quelques explications, et il me fait part de son enthousiasme. C’est vrai que le spectacle est exceptionnel.
Il me remercie de lui avoir fait partager ce moment, se reprochant lui-même d’être trop casanier et de rester dans sa zone de confort ; et se promet de tenter une expérience similaire un jour prochain.
Nous prenons congé tandis que je boucle la cartographie de l’ensemble du système, avant d’aller me poser sur le neuvième et dernier corps, afin d’y dormir un moment.

Prestige politique et histoire

Le Powerplay, ou la Lutte d’Influence, continue d’opérer en jeu et les puissances s’affrontent sur divers plans militaires, économiques et politiques afin de gagner de nouveaux territoires et d’étendre leurs influences sur le monde humain.

  1. edmund-mahon Edmund Mahon
  2. aisling-duval Aisling Duval
  3. Arissa Lavigny-Duval
  4. zachary-hudson Zachary Hudson
  5. li-yong-rui Li Yong-Rui
  6. yuri-grom Yuri Grom
  7. felicia-winters Felicia Winters
  8. denton-patreus Denton Patreus
  9. archon-delaine Archon Delaine
  10. zemina-torval Zemina Torval
  11. pranav-antal Pranav Antal

 

 

Cycle 210. Nous sommes en cycle 211.

 

Galnet.fr et GalnetAudioFR vous proposent les actualités Elite: Dangerous en français préparé selon vos goûts.
Vous pouvez soit lire les actualités, soit les écouter. Bonne lecture !

 

Organisations des Puissances - Reddit

Si vous parlez anglais un tant soit peu, n’hésitez pas à rejoindre les Reddit des Puissances ! Vous y découvrirez des joueurs de votre groupe ainsi que la très importante stratégie à mener et la diplomatie afin de ne pas attaquer n’importe quel joueur sous peine de transgresser les règlements (Roleplay).

Alliance

Edmund Mahon

Fédération

Felicia Winters // Zachary Hudson

Empire

Arissa Lavigny-Duval // Aisling Duval // Zemina Torval // Denton Patreus

Indépendants

Archon Delaine // Li Yong-Rui // Pranav Antal

Retour au sommaire

Évènements communautaires

Il s’agit d’évènements relatant l’histoire actuelle d’Elite: Dangerous. Des combats sont à mener, du commerce à réaliser ainsi que diverses autres actions.
À la fin de la période donnée, les joueurs seront récompensés selon leur implication.

◘ Demande de Evangeline’s Elite Expeditionary Force (Transport)

  • Localisation : Chu City | Shana Bei
  • Objectif : Délivrez des Superconducteurs, Composants d’Ordinateurs et Membranes Isolantes.
  • Récompenses : Crédits
  • Progrès : 3/8
  • Jusqu’au : 20 juin
  • Histoire : L’Evangeline’s Elite Expeditionary Force entend construire un méga-vaisseau dans les cieux de Shana Bei.L’archange Evangeline, à la tête de l’organisation, nous a fait part de sa vision :

    « Le futur méga-vaisseau EFS Archangel ne sera pas au service exclusif de la Fédération, mais à celui de la communauté galactique tout entière. Véritable centre d’opérations militaires mobile, l’EFS Archangel nous permettra de voler au secours de tout système en détresse, comme de porter le combat en territoire ennemi. Ensemble, nous ferons de l’EFS Archangel non seulement un refuge inexpugnable, mais aussi une plateforme d’échanges commerciaux et un lieu dédié au partage de la connaissance. Longue vie à l’humanité ! »

    Dans le cadre de cette campagne, la faction invite les commandants à livrer des supraconducteurs, des composants d’ordinateur et des membranes isolantes à Chu City, dans le système de Shana Be. Naturellement, les pilotes répondant à cet appel seront récompensés en conséquence dès la fin du projet.

Retour au sommaire

Au cœur de l’action

N’hésitez pas à nous en envoyer vos plus jolies images et vidéos sur Twitter, Discord ou en commentaires.
Découvrez les fantastiques images de Madaxo, Placyde, BeetleJude, Zer0axis, Rheeney, Phoebia, Cory, HewoIneedaCookie, Daesglaar, S0rkvild, Mr Yotsuya, DasExorcist, Lukatom et EllieVader

Retour au sommaire

Vidéos de la semaine

Trois vidéos cette semaine sur Elite: Dangerous. Bon visionnage commandants !
Merci aux créateurs : Eikoop, FRj et Isokix.

Retour au sommaire

 

N’hésitez pas à partager cet article avec vos amis, et à discuter du contenu de cette semaine !

À propos de Nicou

Gérant du site Remlok-Industries.fr || Gestion de communautés, analyses, traductions, réseaux sociaux et bases de connaissances.