Beyond Chapitre 4 – Exploration 2.0

Nicou   0   Exploration 12 septembre 2018

This post is also available in: English (Anglais)

Frontier Developments vient de dévoiler les nouveautés qu’ils souhaitent mettre en place pour l’Exploration sur ce Chapitre 4 Beyond.

Tout ce qui sera discuté ici peut être sujet à changement, cependant les équipes de Frontier souhaitent largement améliorer cette carrière d’Explorateur afin de rendre le tout plus engageant, fun et lucratif grâce à l’investissement que vous y mettrez. De nouvelles fonctionnalités feront aussi leurs entrées.

▲ N’hésitez pas à donner vos avis sur les forums officiels, en anglais

► Ou en français :

Exploration 2.0

Cette mise à jour de l’Exploration couvrira de nouvelles façons pour les explorateurs d’interagir avec les étoiles, signaux, planètes et autres mystérieuses choses de l’espace.

 

Additions à l’exploration

  • L’Exploration disposera de différentes méthodes de procédés afin d’obtenir des informations diverses et variées, rendant le métier plus engageant, satisfaisant et enrichissant.
  • Réduire le temps de vol : Frontier souhaite réduire le temps que nous passons à voler vers une planète pour la découvrir. Le seul moment où nous devrions voler vers une planète, c’est parce que nous voudrions la visiter, car il ya quelque chose là-bas qui nous intéresserait. En fin de compte, cela permettra d’explorer les corps planétaires et d’obtenir des premières découvertes dans un système plus rapidement en rendant le tout plus engageant.
  • Supprimer l’apparition aléatoire des Signaux Inconnus : Il faudra compter sur nos nouveaux outils et nos compétences pour découvrir des signaux intéressants par rapport à ce que nous recherchons et s’y rendre.
  • Réduire le temps nécessaire pour trouver des emplacements à la surface de la planète : Le jeu proposera nativement des outils afin d’effectuer de la recherche de sites et points d’intérêts en surface. Cela rendra le gameplay plus amusant et rapide, plutôt que de voler des heures en orbite basse.
  • Améliorer l’exploration multijoueur : Mise à niveau de certains modules afin que le multijoueur soit engageant en Exploration.
  • Les améliorations apportées aux mécaniques d’exploration ne se limitent pas aux nouvelles découvertes, mais aussi à l’exploitation minière, aux missions et à l’emplacement des sources de signaux dans son ensemble.
  • Un tout nouveau statut « Premier cartographié » : Nous pourrons cartographier une planète en premier dans la galaxie, y compris dans la bulle de Sol. Cela donnera à tous les joueurs qui ont rejoint le jeu depuis son lancement encore plus d’opportunités de laisser leur marque dans la galaxie.

L’idée est d’étoffer le rôle d’Explorateur en lui permettant de se spécialiser et de donner des options aux Explorateurs hardcores comme plus occasionnels.

Divergents

 

Scanner de Découverte

Parce que les explorateurs exercent leur métier loin de l’espace civilisé, Frontier a décidé de ne pas ajouter de nouvelles exigences en matière de modules. Au lieu de cela, ils vont améliorer le scanner de découverte et le scanner de surface détaillé afin que les commandants puissent intervenir immédiatement dès la sortie de la mise à jour, sans avoir à passer du temps à retourner dans une station afin d’acheter de nouveaux équipements et les préparer.

Lorsque nous activerons le scanner de découverte, nous accéderons à une toute nouvelle interface de numérisation et à une nouvelle fonctionnalité d’aperçu. Dans cette vue en caméra augmentée, vous pouvez interroger le système en utilisant les nouvelles fonctionnalités du scanner : le fameux système d’analyse donc nous discutions précédemment.

Le processus commence toujours avec le «honk» (analyse du système, le son émis par le scanner), bien que son utilisation soit maintenant le début d’un processus plus engageant. Le tout rapportera toujours des crédits, ne vous inquiétez pas.

La numérisation du système affichera maintenant un affichage des valeurs énergétiques : les émissions électromagnétiques dans le système. Les signaux sont triés sur une échelle faible à élevée par leur énergie apparente. Par exemple, les émissions d’astéroïdes rocheux apparaîtront à l’extrémité inférieure de l’échelle, les planètes géantes de gaz chauds dans la partie supérieure. Cette information nécessite une certaine interprétation car les signaux peuvent se chevaucher. À nous de les reconnaître et de devenir un Explorateur aguerri.

Nous pouvons régler la mise au point de nos capteurs sur un point particulier de cette échelle de mesures, ce qui rend les émissions des objets situés à cette plage beaucoup plus claires, au détriment du filtrage des signaux renvoyés par des corps n’émettant pas à cette plage.

Lorsque nous déplaçons la vue, nous visons avec les capteurs du scanner de découverte. Pour nous aider, la vue du scanner de découverte présente également un balayage répété des perturbations gravitationnelles détectées dans le système. Nous pouvons utiliser ce balayage pour affiner notre recherche de corps stellaires, ainsi que pour commencer notre recherche autour du plan orbital de l’étoile, qui est révélé par l’analyse initiale du système.

Les émissions qui se rapprochent suffisamment de notre point de vue sont représentées par des motifs de signature autour d’un réticule central. Si nous accordons le bon point sur l’échelle d’énergie, le signal apparaîtra comme un motif symétrique indiquant clairement la direction vers l’origine du signal, ce qui nous permettra de le localiser. Plus notre accord énergétique est éloigné, plus le motif devient déformé et asymétrique, dissimulant la direction et l’emplacement précis.

Probing Exploration Planet

Une fois que nous avons une origine candidate, nous pouvons utiliser le scanner pour reconstruire une vue zoomée sur l’emplacement trouvé. Si nous visons assez précisément, nous découvrirons le corps stellaire. Si plusieurs corps stellaires sont relativement proches de notre réticule, nous devrons peut-être répéter le processus afin d’isoler les signaux individuels.

Au fur et à mesure que nous localisons et identifions les corps stellaires, nos émissions seront filtrées, devenant plutôt des marqueurs sur la gamme d’énergie, ce qui facilite la recherche des corps restants. C’est à ce stade que nous gagnerons la marque de «première découverte» pour signaler que nous sommes le premier à avoir cartographié ce corps stellaire, plutôt que d’avoir à visiter physiquement la planète (Nous devrons toujours nous rendre dans une station et vendre les données pour obtenir cette reconnaissance). Évidemment, tous les corps stellaires déjà scannés resteront marqués par les pilotes.

Notez que lorsque nous découvrons une planète à l’aide du scanner de découverte, nous serons informés des ressources disponibles, la présence de points d’intérêts tels que les sites des Gardiens, et autres points inhabituels seront également révélés. Cependant, leur emplacement précis ne sera affiché que lorsque vous aurez cartographié la planète avec le scanner de surface détaillé.

Sources de Signaux non-Identifiés

Parallèlement à la mise à jour de l’exploration, Frontier améliorera la façon dont les sources de signaux inconnus fonctionnent. Les USS (pour Unknown Signal Source) apparaîtront désormais dans tout le système lorsque l’on entrera pour la première fois. Cela nous permettra d’utiliser les nouveaux outils d’exploration afin de trouver ces signaux dans tout le système, pas seulement dans la zone qui nous entoure. Nous pourrons toujours interroger les balises de navigation pour trouver ces emplacements.

Bien que les USS disparaîtront toujours avec le temps, un outil nous affichera le temps restant avant que l’un de ces signaux ne disparaissent. Les signaux continueront d’apparaître à différents endroits clés selon leurs types : près d’étoiles, de planètes, de zones de conflits…

 

Scanner de Surface Détaillé

Encore une fois, ce module ne sera pas remplacé. Au lieu de ça, le scanner de surface détaillé permettra de lancer des sondes à micro-capteurs directement en Supercruise. Nous utiliserons ces sondes pour « cartographier » la surface d’une planète et même localiser les points intéressants de ressource dans ses anneaux si la planète en possède.

Ces sondes sont lancées via une nouvelle interface de visée lors de l’activation du scanner de surface détaillé. Les sondes se courberont vers la surface de la planète et, si elles sont suffisamment proches, afficheront la couverture du capteur sur une grande surface, par rapport à cette planète. Une fois que la surface est suffisamment couverte, les sondes vont rassembler et rapporter leurs résultats. Pour cartographier les anneaux autour d’une planète, nous devrons couvrir une bonne partie de ces anneaux pour obtenir d’intéressants résultats.

À nous d’apprendre comment bien lancer nos sondes afin qu’elles couvrent un maximum de surface sur la planète lors de leurs scans. On pourra leur donner certains effets avec la gravité.

Ces micro-sondes pourront être synthétisées pour le scanner de surface détaillé, mais mieux nous couvrirons la planète, moins nous aurons besoin de sondes. Les détails de la planète et lieux intéressants seront affichés sur nos outils de navigation.

 

Première Cartographie

Différent de « Première Découverte », la marque de « Première Cartographie » sera attribuée au pilote qui aura cartographié à 100% la planète à l’aide de sondes et aura vendu les données dans une station. Toutes les planètes pourront donc bien avoir une deuxième reconnaissance !

 

Multijoueur

Les gains de crédits et de rangs d’explorations seront revus pour bénéficier à l’ensemble de l’équipage. Scanner de découverte et Scanner de surface détaillé pourront être utilisés indépendamment par l’équipage afin de se coordonner et accomplir les joies de l’exploration et cartographie en multijoueur.

Spacebear

 

À propos de Nicou

Gérant du site Remlok-Industries.fr || Gestion de communautés, analyses, traductions, réseaux sociaux et bases de connaissances.