Le générateur de bouclier

Deuxième article de notre rédacteur Lestin !

Grand fan de theorycrafting et d’équipements, il vous parle aujourd’hui des Générateurs de Boucliers.

Sommaire :

Le générateur de bouclier

Le bouclier est un élément important d’un vaisseau sans être obligatoire. Une grande partie des vaisseaux de notre voie lactée en possèdent et nombreux sont les explorateurs ou commerçants assez courageux, ou fous, pour voler sans. Pourtant, le Générateur de Bouclier permet d’absorber les chocs potentiels d’un vol touristique ou commercial jusqu’aux lourds dégâts subits lors d’un combat. La capacité d’encaissement d’un bouclier se mesure en Mégajoules (MJ) et cette résistance varie en fonction des types de dégâts absorbés.

Ces modules «Générateur de Bouclier» peuvent être trouvés de Classe 2 à 8 (Le bouclier entrelacé peut être Classe 1) et se notent de E à A, tandis que celle des entrelacés et prismatiques sont fixes.

 

 

Sur l’image à droite, on peut voir les différentes caractéristiques d’un bouclier. La Classe influence les valeurs colorées en rouges et la Note celles en bleu. Les résistances sont toutes les mêmes pour chaque bouclier non modifié. La masse, l’intégrité et la consommation ne sont pas uniques au générateur de bouclier, chaque module a une masse, un capital de « points de vie » et une consommation électrique. Les boucliers ont un indice de performance selon la masse de la coque. Plus la masse de votre vaisseau sera proche de celui-ci, plus la capacité de votre bouclier sera élevée.

Exemple : un clipper avec une coque de 400 tonnes et une corvette fédérale avec une coque de 900 tonnes équipés du même bouclier possédant une masse de coque optimale à 1060 tonnes, auront respectivement 306MJ et 736MJ. Le bouclier est tellement grand pour le clipper qu’il perd en puissance.

Deux points à garder en tête :

  • Le Répartiteur de puissance peut accroitre la résistance générale d’un bouclier, Rien = 0%, ◘ = 15%, ◘◘ = 34%, ◘◘◘ = 45%, ◘◘◘◘ = 60% ;
  • La recharge du bouclier est constante, qu’il soit actif ou en recharge.

 

Enfin, ils existent deux variantes qui possèdent des bonus opposés, le Bouclier Entrelacé et le Bouclier Prismatique :

  • Les boucliers entrelacés, toujours de classe C, ont la particularité d’avoir la capacité d’un bouclier de classe D, environ 2,5 fois la régénération d’un bouclier de classe C et la masse d’un bouclier de classe B. Ce bouclier a une apparence qui tire vers le mauve. Il est idéal pour les activités de chasse à la prime en mono-cible, notamment sur des vaisseaux agiles avec un style de jeu « je tire et je fuis ». Les temps morts sont très courts grâce à sa régénération élevée. On peut le différencier avec le son qu’il émet quand il se régénère, plus aigu que celui d’un bouclier standard.

 

 

  • Les boucliers prismatiques sont des boucliers renforcés de l’Empire, il vous faudra avoir prêté allégeance à Aisling Duval pendant 4 semaines et tuer un maximum d’opposants. Il coûte très cher, mais une fois en votre possession vous serez extrêmement bien protégés. Le bouclier possède 20% de capacité de plus qu’un bouclier standard contre un malus de 50% de temps de régénération. Il est également plus lourd, car il a la même masse que deux boucliers standards de classe B. On pourrait croire que le jeu n’en vaut pas la chandelle, mais grâce aux survolteurs de boucliers sa capacité est grandement augmentée. Si lors d’un combat votre bouclier est très bas, il vaut mieux fuir, 4 pipes dans les systèmes car il ne faudra pas compter sur sa régénération. Le bouclier prismatique à une couleur qui tourne vers le vert. Quand il est formé, on peut entendre un son de courant électrique.

Retour au sommaire

 

Les modules additionnels

Le générateur de bouclier peut être combiné avec des modules internes comme la Réserve de cellules énergétiques, qui permet son rechargement partiel voir complet selon sa taille. On peut également augmenter sa capacité avec des Survolteurs de boucliers qui se placent sur les supports utilitaires.

La Réserve de cellules énergétiques possède plusieurs munitions prenant quelques secondes à se charger. Plus ses cellules sont performantes, plus le temps de rechargement et le dégagement de chaleur sera important, pensez donc à le coupler avec un Dissipateur thermique possédant au minimum le même nombre de munitions grâce à l’ingénieur Ram Tah. Des modifications peuvent être appliquées sur la Réserve de cellules énergétiques afin de limiter cette montée de chaleur. En activant une cellule, celle-ci va renforcer votre bouclier avant de le recharger, pensez donc à l’utiliser si vous êtes sous le feu ennemi.

Les Survolteurs de boucliers sont un bon moyen de se protéger en augmentant la capacité de vos boucliers contre une consommation d’énergie accrue. Les classes A donnent 20% de capacité supplémentaire pour 1,2 mégawatts et 3,5 tonnes. Avoir 5 de ces survolteurs doublera donc votre capacité de bouclier, pour 6Mw. C’est cher payé car même les boucliers eux-même ne consomment pas autant : le plus gros bouclier standard est le A8 avec une consommation de 5,6Mw. Notez que la vitesse de régénération n’est pas augmentée, la régénération jusqu’à 100% de capacité sera donc plus longue.

Retour au sommaire

 

Les ingénieurs pour vous aider

Le générateur de bouclier peut être modifié par 3 ingénieurs :

Les différentes modifications permettent de spécialiser son bouclier. Le rendre plus fort contre une recharge affaiblie, ou encore augmenter la résistance thermique tout en baissant la résistance cinétique.

  • Émission réduite
    • Le bouclier consommera moins d’énergie, contre des performances vues au rabais. Il sera aussi moins lourd, ce qui rend cet effet intéressant pour les explorateurs ou les commerçants qui possèdent un bouclier limitant seulement les dégâts superficiels.
  • Bouclier renforcé
    • Cette modification augmente la capacité maximale d’un bouclier en ajoutant de la masse optimisée et un certain bonus à chacune des résistances. La vitesse de recharge de base du bouclier est diminuée, rendant son rechargement en vol quasiment impossible pour les plus gros vaisseaux. De plus sa consommation d’énergie est plus importante.
  • Amélioration thermique ou cinétique
    • Cette modification va retirer un certain pourcentage de résistance dans un type pour le rajouter dans le type opposé. Vous pouvez augmenter votre résistance thermique en sacrifiant votre résistance cinétique et inversement.

Les Survolteurs de boucliers possèdent des caractéristiques que les ingénieurs peuvent modifier pour s’adapter à votre style de jeu.

  1. Voici un assemblage de trois graphiques. Le premier est défini avec en abscisse le nombre de survolteurs de classe A non modifiés, ça sera notre témoin.
  2. Celui en dessous possède une modification des survolteurs en résistance augmentée.
  3. Enfin le dernier à droite possède des survolteurs lourds. On peut voir que la plus grande différence de valeur avec le témoin est celui avec les survolteurs lourds, cet effet apporte un grand bonus.

On peut augmenter leurs bonus de boucliers ou améliorer la résistance de son bouclier, voire même les deux grâce aux bonus en fin de modification !

  • Survolteur lourd
    • Cette modification est surement la plus utilisée, elle permet pour le meilleur rang 5 de passer à un survolteur A +20% (1,2Mw) à +56% de bonus (1,44Mw). Les performances sont améliorées et le rendement multiplié plus de 2 fois. Gros malus cependant, le module est 3 fois plus lourd.
  • Résistance augmentée
    • En couplant les survolteurs lourds aux survolteurs à résistance augmentée, le bouclier pourra absorber à peu près autant de dégâts mais la capacité totale est réduite, une cellule d’énergie pourra alors recharger une plus grande partie du bouclier et absorber encore plus de dégâts grâce aux résistances.
  • Résistance spécialisée dans le Thermique / Cinétique / Explosif
    • Cette modification va favoriser un type de résistance en récupérant le bonus des 2 autres types, Vous pouvez augmenter votre résistance thermique en sacrifiant votre résistance cinétique et explosive et inversement, un peu comme pour le bouclier sauf que l’on doit sacrifier celle des deux types restants. On peut en mettre une sur un gros vaisseau de spécialisation thermique afin de d’égaliser les résistances.

Pour optimiser vos boucliers, j’ai réalisé un graphique. Sur l’axe des abscisse, les chiffres correspondent à (6-n)*Survolteur lourds + n*Survolteurs résistants. Sur l’axe des ordonnés, la valeur d’un bouclier et de ses résistances multiplié par un facteur commun. On cherche le maximum de chaque valeur afin de connaître le rapport idéal.

Sur le graphique, on peut remarquer que le maximum de capacité pour la résistance thermique se situe aux alentours de 3 sur l’axe des abscisses. En prenant notre formule, on doit équiper notre vaisseau de 3 survolteurs lourds et 3 survolteurs à résistance augmentée afin de tenir le plus longtemps contre les armes thermiques. Si au contraire on résiste face à des armes cinétiques ou explosives, le maximum de ces deux courbes est à 1.

On refait le même exercice pour obtenir un équipement de 4 survolteurs lourds et 2 survolteurs à résistance augmentée. Sur le graphique, on peut voir que la capacité du bouclier en Mj est décroissante, ce qui veut dire que plus vous aurez de survolteurs à résistance augmentée, moins vous aurez besoin de temps pour recharger votre bouclier, et moins de cellules nécessaires pour recharger votre bouclier.

Les réserves de cellules d’énergies peuvent être modifiées de deux différentes manières.

  • Cellule spécialisée
    • Cette modification permet l’optimisation de votre cellule, elle chauffera moins mais consommera plus. son redémarrage est plus rapide permettant d’en avoir plusieurs et d’en changer en plein combat contre une intégrité diminuée. Elle est plus efficace sur les vaisseaux ne résistant pas bien à la chaleur ou quand la cellule est beaucoup trop grande pour le vaisseau.
  • Déploiement rapide
    • Le temps de déploiement des cellules est raccourci, mais va diminuer le bonus de recharge quand elle est déployée. Si vous éteignez la réserve puis la rallumez, le temps de redémarrage est plus long. Elle peut être utile sur les petits vaisseaux, en injectant de nouveaux quelques dizaines de Mj pour ne pas perdre le bouclier instantanément. Pour les plus gros vaisseaux, la chaleur générée est trop importante par rapport aux Mj de boucliers rechargés.

Le bouclier peut être renforcé voire même rechargé grâces à des armes ! Il y a 2 effets expérimentations qui augmentent la résistance pour l’un et la régénération pour l’autre.

  • Séquence régénératrice
    • Applicable uniquement sur les rayons lasers : elle permet le renforcement du bouclier lorsqu’il cible un allié. L’effet permet d’aider un allié en plein combat, mais plus votre allié aura une résistance thermique élevée, plus le bonus sera faible.
  • Séquence concordante
    • Applicable sur tous les lasers : la vitesse de régénération du bouclier est augmenté, permettant un rechargement rapide de ces derniers. Comme pour l’effet précédant, la résistance thermique de la cible diminue l’efficacité de l’effet.

Retour au sommaire

 

Comment contrer les boucliers

Les effets expérimentaux permettent en plus de renforcer le bouclier des alliés, de rendre ceux des ennemis inutilisables ou inefficaces.

Sur les lasers à impulsions et à rafales, l’effet de Séquence phasée permet à une fraction des dégâts de passer au travers des boucliers afin d’endommager directement la coque de la cible. Pour les vaisseaux ennemis possédant un gros bouclier ou une coque en céramique, c’est un bon moyen de faire pression ! Le malus est que ces dégâts qui passent au travers des boucliers ne contribuent plus à faire tomber ces boucliers. Le reste de vos armes doivent faire tomber le bouclier pour un maximum de dégâts. Contre les chasseurs cela permet de les détruire en un à trois tirs.

Le Canon électronique Railgun et le Marteau impérial (variation de railgun tirant en rafale) peuvent avoir un effet expérimental empêchant la régénération des boucliers ennemis lors du déploiement d’une cellule, c’est ce que l’on appelle la Réverbération en cascade. Plus le vaisseau ennemi est gros, plus ça sera efficace car c’est une arme fixe.

Les Torpilles ont 2 munitions en classe 2, mais équipé de l’effet Réverbération énergétique, chaque dommage sur le bouclier avec une torpille est dupliqué sur l’intégrité du Générateur de bouclier. Si un joueur en possède 4 et vous attaque, même en vaisseau très lourd il pourra détruire votre générateur. 300 m/s, ces petites bêtes peuvent détruire tout votre gameplay en un rien de temps, faites donc attention aux alertes missiles.

Retour au sommaire

 

À propos de Lestin

Rédacteur Remlok-Industries.fr || Grand chasseur de primes et préparateur de vaisseaux à ses heures perdues.
  • Thibaut Biguet

    Très bonne article, complet et bien écrit un vrai plaisir a lire.
    merci et bonne continuation.